•  

    Aujourd’hui, 23 avril, c’est la journée internationale du livre et du copyright.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Nous vivons une époque un peu étrange, où il est plus facile de prendre que de payer. On veut bien lire, regarder un film et écouter de la musique tranquillement, mais pourquoi faudrait-il payer pour le faire quand on a la possibilité technique de le faire gratuitement ?<o:p></o:p>

    Un passage de livre nous intéresse : nous le photocopions.<o:p></o:p>

    Un nouveau tube vient de sortir : un voisin nous le prête et nous le copions.<o:p></o:p>

    Le dernier film de Besson passe dans les salles, et des pirates le rendent accessibles sur le net ? Pourquoi se priver, n’est-ce pas ?<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Pourquoi se priver ?<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Parce que vivre n’est pas posséder, tout simplement.<o:p></o:p>

    Exister, être, ce n’est pas avoir. Vous n’existez pas parce que vous accumulez des biens et des richesses, ni parce que vous consommez davantage que votre voisin ou que vos parents.<o:p></o:p>

    Vous n’êtes pas plus vivant parce que vous profitez de ces choses que vous pouvez dérober en toute impunité, tout simplement parce que tout le reste du monde le fait déjà !<o:p></o:p>

    Vous ne serez pas plus heureux de posséder tous les disques sortis depuis la nuit des temps.<o:p></o:p>

    Ce sera même tout le contraire, car vous n’aurez jamais le temps de tout écouter.<o:p></o:p>

    Frustrant, la vie, n’est-ce pas ?<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Ben oui, tu es mortel ! Et le fait de te rendre propriétaire du reste du monde ne changera rien au problème.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Si la technologie te permet d’accéder à un savoir auquel tu n’aurais pas accès sans elle, alors elle constitue une véritable révolution et tu ne dois pas t’en priver.<o:p></o:p>

    Mais n’oublie pas que derrière un livre, derrière une musique, derrière un film, il y a tout un tas de gens qui ont besoin de toucher de l’argent pour pouvoir écrire d’autres livres, faire d’autres musiques ou d’autres films.<o:p></o:p>

    Priver tous ces gens de leurs revenus, c’est aller dans le sens d’un appauvrissement culturel. Manœuvrer pour un monde dans lequel seuls les poids lourds survivront.<o:p></o:p>

    Si c’est cela, que tu veux, alors continue ainsi.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Si tu veux, par contre, pouvoir bénéficier de toujours plus de nouveautés, de talents et de styles vraiment originaux et différents, alors accepte de te faire mécène.

    <o:p></o:p> 

    C’est, à mon avis, le seul bon choix à faire pour que, un jour, tu te fasses vraiment plaisir en lisant un livre, en écoutant une musique, ou en regardant un bon film.

     

     

     

     

    <o:p></o:p> 

     

     

     

    <script language=javascript type=text/javascript> WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;</script> <script language=javascript src="http://script.weborama.fr/gold.js" type=text/javascript></script> <script language=javascript type=text/javascript> if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,224736);}</script>

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique