• 65 connards aiment ça

    Source de l'article cité : purepeople

    Ce qui s'annonçait comme une première expérience fascinante, passionnante et enrichissante pour Carla Bruni, est un peu en train de tourner au gros coup de pub et à... la mascarade !

    En effet, notre charmante première dame, qui fait actuellement ses débuts au cinéma dans le nouveau film de Woody Allen - Minuit à Paris, qui se tourne dans la capitale française tout l'été (voir les photos ici et la vidéo ici) -, s'est mise toute seule dans une sacrée galère en acceptant la proposition du cinéaste new-yorkais.

    Alors qu'elle est chanteuse reconnue, compositrice appréciée, qu'elle a été l'un des dix plus grands top models du monde, mais pourquoi avait-elle besoin d'un nouveau challenge ? Car n'est pas actrice qui veut, et visiblement, notre première dame n'a pas le don.

    Pour preuve, et même si l'on sait que Woody Allen est perfectionniste et qu'il est très exigeant avec ses acteurs, Carla Bruni a dû refaire pas moins de 32 prises d'une même scène, dans laquelle elle n'a pourtant qu'à marcher dans la rue une baguette à la main. Une anecdote qui a beaucoup fait rire tous nos confrères de la presse anglaise, qui se déchaînent ce matin dans les journaux et sur internet.

    Et que dire de la présence de Nicolas Sarkozy sur le tournage ? Entre l'affaire Bettencourt et les dommages collatéraux que cela provoque dans son gouvernement, la crise économique, la réforme des retraites, la baisse du pouvoir d'achat, etc., notre président a pourtant tenu a être sur place, vers 2 heures du matin - alors qu'il avait un conseil des ministres le lendemain... -, dans la nuit de mardi à mercredi, restant deux heures sur le plateau à regarder sa belle enchaîner les mêmes prises et allant saluer le cinéaste new-yorkais qui semblait, pour sa part, vouloir travailler dans plus de calme... pour ce qui s'annonce être une drôle de mascarade. Déjà, il y a les gardes du corps de Carla auxquels sont venus s'ajouter ceux du président. C'est pas un peu du grand n'importe quoi ? Hier soir Gad Elmaleh a rejoint le tournage, ainsi que Marion Cotillard - qui joue le rôle de l'employée de Carla qui est une directrice de musée -, on ne sait pas encore si ils ont tourné avec notre "drôle de dame" !

    Parmi les autres stars du film, nous retrouverons également au générique de ce Minuit à Paris, Marion Cotillard (actuellement à l'affiche du chef-d'oeuvre Inception ), Owen Wilson (Marley & Moi), Rachel McAdams (Sherlock Holmes), Kathy Bates (Titanic), Michael Sheen (Alice au Pays des Merveilles), Gad Elmaleh (qui a également tourné il y a deux jours), Sonia Rolland, Manu Payet et Adrien Brody (actuellement au générique de Predators).

    Ce 41e film du réalisateur américain nous plonge dans le quotidien d'une famille nombreuse d'Américains se rendant à Paris pour les vacances, et alternera séquences actuelles et flashes-back se situant dans les années 20... Son avant-première mondiale pourrait avoir lieu lors du prochain Festival de Cannes, en mai 2011.

    A.I.

     

    Avec Internet, n'importe qui peut se croire journaliste. Là où l'on cultivait, il n'y a pas si longtemps (mince, il est vrai que je parle tout de même du siècle précédent, quel vieux con je fais !), le souci de la neutralité de l'information - afin de ne pas influencer le jugement de chacun - on est désormais confronté à un espèce de méli-mélo à l'échelle "webloguesque" où la mauvaise humeur, l'aigreur, la calomnie et la bêtise se font petit à petit monnaie universelle de l'information quotidienne.

    Cet article trouvé chez Purepeople, et modestement signé A.I., à qui je décerne généreusement le grand prix 2010 de l'intelligence artificielle (pas la peine de lancer un concours pour ça, cela demanderait trop de temps de départager les concurrents) me fait penser à cette belle époque où un grand monsieur nommé Coluche (voir video plus bas) se moquait déjà des journalistes, lorsqu'ils nous vendaient de l'information qui n'en était pas.

    Que dirait-il, aujourd'hui ? Que penserait-il de tout ça ?

    En éprouverait-il encore le besoin d'en faire de l'humour ?

    Comme Renaud (« Je n'ai pas sorti de chanson originale depuis quatre ans. Je ne sors plus de disques car je suis en panne d'inspiration. C'est un peu frustrant (...) Commenter ce monde, le critiquer, me paraît totalement futile aujourd'hui »), des fois, je me demande si cela vaut vraiment la peine de se battre.

    L'époque est décadente, les valeurs de respect d'autrui, de politesse et de dignité tombent en ruine.

    Je sais que l'avenir n'est pas rose et que nombreux sont ceux qui désespèrent devant la promesse de misérables retraites à passer à survivre dans un monde pollué, mais, honnêtement, croyez-vous vraiment que l'on puisse reconstruire quelque chose en continuant à prendre son propre nombril pour le centre du monde ?

    — Maman ! Viens voir ! J'ai Internet !

    — C'est quoi, Internet ?

    — C'est génial ! Grâce à ça, je peux écrire sur mon blog que le voisin est un connard, que sa femme est une salope, et que ces mioches sont des têtes à claques, et je vais me faire plein d'amis qui seront d'accord avec moi !

    — Qui ça, "plein d'amis" ? Des voisins ?

    — Non, mieux : des amis de la France entière, et même peut-être du Canada ou d'Australie ! C'est ça, qui est super !

    — Et ces gens qui ne connaissent pas notre voisin, ils vont être d'accord avec toi ?

    — Oui, parce que ça les fera rire. Et aussi parce qu'ils partagent le même sentiment que moi par rapport à leur voisin à eux.

    — Ah.

    — Tu n'as pas l'air emballée, il y a quelque chose que tu ne comprends pas ?

    — Non, non. Ce que je comprends, c'est qu'avec Internet, tu pourrais peut-être te faire des vrais amis avec qui tu partagerais de bonnes choses comme l'amour de la vie ou encore, tout bonnement, tes centres d'intérêt, mais en fait, tu préfères parler de ce qui n'a aucun intérêt, c'est ça ?

    — Ben…

    Ben moi, ce que je dis, c'est que lorsqu'on n'a qu'une "langue de pute" pour s'exprimer, "ON FERAIT MIEUX DE FERMER SA GUEULE !"

     

    Bookmark and Share<script type="text/javascript" src="http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js?pub=bregman"></script>

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :