• A la découverte de Desproges

     

    Célèbre pour son humour grinçant mis en valeur par une remarquable aisance littéraire, Desproges s'est souvent illustré par ses sujets de plaisanterie inhabituels. Comme il le disait lui-même : « On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. »

    Pour ceux qui veulent en savoir plus, je vous invite à vous rendre sur cette page de Wikipedia.

     

     

    Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des biens nantis - Pierre Desproges

     

    f Femme n.f.
    La femme est une substance matérielle organique composée de nombreux sels minéraux et autres produits chimiques parés de noms gréco-latins qu'on retrouve également chez l'homme, mais dans des proportions qui forcent le respect.
    Dépourvue d'âme, la femme est dans l'incapacité de s'élever vers Dieu. En revanche, elle est en général pourvue d'un escabeau qui lui permet de sélever vers le plafond pour faire les carreaux.


     

    i Insecte n.m.
    Les insectes sont des invertébrés de l'embranchement des articulés. Il n'y a pas de quoi se vanter.
    Ce qui est étrange, chez la libellule, c'est qu'elle respire par où elle pète. Maurice Genevoix, Humus


     

    r Rouquin,e adj. et n.
    On reconnaît le rouquin aux cheveux du père, et le requin aux dents de la mère.

     

     

    a Afrique
    Les Noirs ont le rythme dans la peau, la peau sur les os et les os dans le nez.
    Peu doué pour la planche à voile, le ski de fond, le marchandising et la bourrée poitevine, le Noir moyen, à sa naissance, présente peu de chances de devenir un jour président des États-Unis. Pour l'y aider néanmoins, l'homme blanc, reprenant à son compte un vielle coutume appelée esclavage, l'envoya gratuitement en Amérique où il fit merveille dans les plantations de coton. Au début, les américains ne virent dans l'homme noir qu'un grand enfant, mais, peu à peu, ils durent se rendre à l'évidence : c'était également un excellement appât pour la chasse à l'alligator.
    Quand un Blanc dit qu'un Noir est un con, on dit que le Blanc est raciste. Quand un Noir dit qu'un Blanc est con, on dit que le Blanc est un con. Ce en quoi l'on a tort. On peut très bien être noir et con. Sauf en Afrique du Sud où seuls les Blancs sont cons. À part Ted.


     

    r Reiser ( Jean-Marc )
    Philosophe français né d'un péché de la chair et mort d'un cancer des os ( 1941 - 1983 )

     

     

     

    Les anglais
    Alors que le porc et le français sont omnivores, l'anglais mange du gigot à la menthe, du thé à la menthe, voire de la menthe à la menthe.
    Les deux caractéristiques essentielles de l'anglais sont l'humour et le gazon. Sans humour et sans gazon, l'anglais s'étiole et se fane, et devient creux. Il tond son gazon très court, ce qui permet à son humour de voler au ras des pâquerettes.
    Comment reconnaître l'humour anglais de l'humour français ? L'humour anglais souligne avec amertume et désespoir l'absurdité du monde. L'humour français se rit de ma belle-mère.

    Exemple de flegme britanique :

    1. Quand une bombe de cent mégatonnes tombe dans sa tasse de thé, l'anglais reste plongé dans son journal et dit : Hum, ça se couvre.
    2. Quand il se met à bander, l'anglais reste dans sa femme et dit : Hum, ça se lève.

     

     

    Les espagnols
    Les espagnols sont un peuple fier et ombrageux, avec un tout petit cul pour éviter les coups de cornes.
    À l'instar de la vache, l'espagnol va au taureau dès les premiers beaux jours. C'est la corrida.
    La corrida est une festivité espagnole gorgée de poussière frémissante et de somptuosité virile, au cours de laquelle on transperce un taureau fou avec des barres de fer pour faire sortir le sang en disant Olé ! . Quand le taureau tombe à genoux, les présidentes de cercle ont un orgasme fugace.
    Comme beaucoup d'étrangers, les espagnols éprouvent quelques difficultés à communiquer entre eux, car ils ne parlent pas français. C'est pourquoi ils sont obligés de parler espagnol. Contrairement à la langue allemande qui est rude et gutturale, la langue espagnole est rose et poitue, mais j'arrête, ça m'excite.
    Sur un point purement scientifique, n'oublions pas que c'est à Isabelle la Catholique que nous devons l'invention de l'espagnolette, sans laquelle nul ne pourrait baiser la fenêtre ouverte.

     

     

    Les grecs
    Les grecs s'appellent aussi hélènes  : c'est dire à quel point ils sont pédés. Quelquefois, ils enculent même leurs chevaux et roulent des pelles aux poneyses.
    Les grec modernes, comme Theodorakis ou Moustaki, ne portent pas de soutien-gorge, alors que les grecs anciens, comme Démosthène ou Mélina Mercouri, ne portent pas de seins.
    Dans les années soixante, les grecs ont commencé à trop manger. Il a fallu mettre les colonels au régime. Car les colonels sont de grands enfants. D'ailleurs, dans Pinochet , il y a hochet .

     


     

    Les suisses
    Les suisses sont appelés ainsi parce qu'ils sont vraiment très propres sur eux. Même les poux des clochards suisses se reconnaissent à la fraîcheur éclatante de leur teint scandinave.
    Il existe quatre sortes de suisses : les suisses allemands, qui parlent allemand, les suisses français, qui parlent français, les suisses italiens, qui parlent avec les mains, et les suisses romanches, qui feraient mieux de se taire. Je ne suis pas raciste, surtout depuis que je vis avec un Nègre.
    Les suisses s'appellent aussi les helvètes ? c'est un grand mystère. Normalement, un seul nom suffit. Est-ce que ma belle-soeur Fabienne s'appelle Claudine ? Est-ce que mon crayon Bic s'appelle Reviens ? Ah oui.
    En résumé, on peut dire qu'il y a encore plus de trous dans le gruyère que dans les suisses. Mais enfin bon, on n'est pas là pour enculer les meules. Alors, s'il vous plaît, je vous en prie.

     

     

     

     

    <script language=javascript type=text/javascript> WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;</script> <script language=javascript src="http://script.weborama.fr/gold.js" type=text/javascript></script> <script language=javascript type=text/javascript> if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,224736);}</script>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :