• Bicarencon litchosu

    <o:p>Petit jeu d'écriture, déniché chez Bartimeus : d'abord compléter les syllabes avec les premiers mots qui vous viennent à l'esprit, puis composer un petit texte qui les intègre, dans l'ordre ...</o:p>

    <o:p></o:p> 

    1/ Bi : bicyclette<o:p></o:p>

    2/ Car : carreau

    3/ En : enfoiré

    4/ Con : construction

    5/ Me : méandres

    6/ Ta : tarte aux pommes

    7/ No : no comment<o:p></o:p>

    8/ Ca : caféïne<o:p></o:p>

    9/ Ba : baba au rhum<o:p></o:p>

    10/ Ap : appétit

    11/ Se : sexuellement

    12/ Fa : fataliste

    13/ Bi : bimensuel

    14/ Ma : marmelade

    15/ Cr : cru

    16/ Lu : luzerne

    17/ Hi : hibou

    18/ Lit : littérature

    19/ Cho : choisir

    20/ Su : supplément


    <o:p> </o:p>

    C’est en voulant faire le malin sur sa bicyclette que le petit renard s’est retrouvé sur le carreau. Un enfoiré d’ours mal léché, débouchant d’un aqueduc en construction, lui avait flanqué la trouille de sa vie. Encore inconscient, dans les méandres d’un coma encore pas très bien défini, le petit renard eut soudain l’odeur d’une fantastique tarte aux pommes qui vint lui chatouiller les narines.

     

    Il ouvrit enfin les yeux, et se retrouva face à ce vilain ours à moitié à poil, qui, pour se soulager la bourse trop pleine, avait décidé d’utiliser la méthode culinaire, en guise de séduction. No comment ! Lui proposant également une boisson pleine de caféïne, un baba au rhum, et des petits chocolats du meilleur spécialiste des hôtes de ces bois, il le mit en appétit, en caressant la secrète espérance que, sexuellement, tout se déroule pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.

     

    Hélas, le petit renard ne broncha pas. Il avala la tarte aux pommes en entier, engouffra le baba en rhum pour n’en faire qu’une bouchée, et ne laissa pas le moindre petit chocolat pour l’énorme bête qui n’en voulait qu’à son derrière.

     

    Le vilain ours, fataliste, qui s’était pourtant mis en tête, depuis déjà plusieurs mois, de s’offrir un petit coup bimensuel, eut alors l’idée lumineuse de verser quelques gouttes d’alcool de gingembre dans une petite marmelade faite maison, qu’il accompagna du meilleur cru de sa cave.

     

    Immédiatement, le regard du petit renard changea du tout au tout. De la méfiance la plus antipathique, il passa à la complicité la plus déroutante, et ce ne fut que douze petites minutes plus tard que le vilain ours culbuta enfin son petit renard, à la lisière d’un champ de luzerne, pile poil sous l’œil attentif d’un maître hibou, déjà bien épris de littérature érotique animalière.

     

    Le petit renard eut le privilège de choisir la position par laquelle il se fit enfiler, et ce n’est qu’au terme de trois jours de durs labours qu’il fut invité à regagner son terrier.

     

    Sans demander le moindre supplément, il repartit tant bien que mal, abandonnant derrière lui quelques poils de souplesse, quelques traces de virginité, et quelques objets divers comme une certaine bicyclette, à l’origine même de ses péripéties.

     

     

     

     

    <script language="javascript" type="text/javascript">// <![CDATA[ WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;]]></script><script language="javascript" type="text/javascript" src="http://script.weborama.fr/gold.js"></script><script language="javascript" type="text/javascript">// <![CDATA[ if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,224736);}]]></script>


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    visiteur_albertini
    Mercredi 19 Septembre 2007 à 20:47
    Attention, c'est dans ce genre de textes que l'on analyse le mieux ses sujets ! Je suis psychologue ;o)
    2
    visiteur_bregman
    Mercredi 19 Septembre 2007 à 21:07
    ah bon ?
    ... alors c'est le dernier dans le style que je publie ! lol
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :