• Chambre avec démolition complète

    C'est pour dormir, ou pour détruire ?

     

    MADRID (AFP) - Huit ultra-stressés triés sur le volet ont saccagé mardi les chambres d'un hôtel madrilène en passe d'être rénové, avec la bénédiction de son propriétaire, une thérapie insolite censée libérer du stress quotidien.


    "Cette technique contre le stress consiste à tout détruire pour se sentir libéré", a indiqué Eduardo Aldan, un acteur espagnol chargé de la dernière épreuve de sélection des candidats à la démolition.

    En organisant elle-même l'initiative, la chaîne hôtelière espagnole NH Hoteles avait trouvé le moyen d'offrir une publicité inédite à la rénovation d'un de ses établissements situé en plein centre de Madrid, sur la calle Alcala.

    Des 1.000 candidats au départ, ils n'étaient plus que huit à l'arrivée, "les plus stressés".

    Vêtus d'une combinaison blanche, d'un casque, de lunettes, d'un masque et armés d'un marteau, ces huit anxieux ont eu le champ libre pour taper, casser, et en définitive totalement saccager 21 chambres de l'hôtel.

    "Ca vaut bien 15 ans de thérapie!", a déclaré à l'AFP Jorge, un Argentin résidant à Madrid depuis deux ans.

    Timide au début, ce chômeur de 26 ans, qui a assuré être "très stressé" et souffrir de "perte de cheveux et de maux d'estomac", s'est peu à peu lâché pour finalement totalement détruire la chambre qui lui était assignée, salle de bains, télévision et armoires incluses.

    Pablo, informaticien espagnol de 32 ans, s'est déclaré "ravi" de cette expérience, qui lui a permis d'oublier, ne serait-ce que pendant quelques instants, "la banque, le manque de temps libre, et la maison" qu'il ne peut pas s'acheter faute de moyens.

    Avant de tout détruire, les candidats avaient passé une dernière série de tests: face à un punching ball en costume de patron, ils devaient crier la principale cause de leur stress.

    L'Argentin Jorge, équipé de gants de boxe, a frappé en criant "De l'argent!". Felix, chauffeur de taxi de 40 ans a quant à lui hurlé "La M30!", périphérique madrilène qui est le cauchemar des conducteurs de la capitale.

    NH Hoteles, qui possède 335 établissements dans 21 pays, prévoit de rouvrir son hôtel madrilène en septembre, avec "une décoration modernisée".

     

     

     

    <script language=Javascript src="http://pub.oxado.com/insert_ad?pub=101899" type=text/javascript></script>
    <script language=javascript type=text/javascript> WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;</script> <script language=javascript src="http://script.weborama.fr/gold.js" type=text/javascript></script> <script language=javascript type=text/javascript> if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,224736);}</script>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :