• Des nouvelles de Zizou ?

    L'heure de la retraite a sonné pour Zinedine Zidane ... Mais quelle retraite ! Personne n'a revu le maestro du football depuis son carton rouge.

     

    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

     

    Tout avait pourtant bien commencé pour Zizou, pour ce match de finale de la Coupe du Monde 2006 France - Italie. Sanctionnée à la sixième minute par un penalty, le goal italien Buffon affronte le capitaine des bleus en personne : Zizou.

     

    Le goal mythique va-t-il se prendre le premier but adverse de la compétition ? Zidane va-t-il encore tirer à gauche, comme à chaque fois ? Va-t-il placer son tir au même endroit que face au goal portugais ?

     

    Tout le monde le croit, y compris Buffon, et tous les supporters français en ont bien peur ... Mais non ! Plein de malice et d’audace, Zidane tente et réussit une panenka. Le ballon tape la barre mais rebondit du bon côté de la ligne de but italienne (1-0, à la 6ème minute).

    Avec ses deux buts face au Brésil en 1998, Zidane porte son total à trois en finale de Mondial et rejoint dans la légende Pele, Vava et Hurst. Il dépasse également Papin et Fontaine avec son 31ème but en Bleu. Sa joie sera de courte durée car Materazzi -déjà lui- égalise 12 minutes plus tard. Tantôt en défense, tantôt à la baguette, Zizou se met en quatre face à la domination italienne. Parfois perdus, les jeunes agneaux viennent s’abreuver auprès du prophète … Côté spectacle, mis à part quelques passes toutes en finesse, c’est le régime sec.

    Regonflés à la pause, les Bleus reviennent plus fort. Profitant d’un bloc plus haut, Zidane peut distiller ses petites passes qui ont fait de lui le catalyseur des Bleus. Intervient un premier coup du sort. Le copain Vieira sort sur un claquage aux ischio-jambiers. Le match est très serré et il est difficile au magicien de s’exprimer. Avec des prises à deux voire à trois des milieux transalpins, c’est une muraille, qu’il faut franchir pour se procurer des occasions de but.

    Grosse inquiétude à la 80e minute. Zidane demande un changement. Dans un duel avec Cannavaro, il se fait mal à l’épaule droite. Si on pense à Beckenbauer en 1970, la comparaison s’arrête là car le Français revient sur la pelouse sous une ovation. Rapidement, il rassure ses partenaires. Mais, dans les dernières minutes, l’ancien joueur du Real Madrid   ne revient plus. C’est dur mais tout le monde en redemande L’arbitre aussi. Zidane va jouer 30 minutes supplémentaires.

    Le Marseillais est prêt pour le coup de grâce. Il donne à Sagnol à droite. Ce dernier centre pour Zizou qui place une tête puissance sous la barre. Ca y est, il va apporter un 2e titre à la France. Mais non. Le ballon est déviée par Buffon en corner (104ème minute). Du coup de tête au coup de bélier, il n'y a qu'un pas que Zidane va franchir.

    Le capitaine des Bleus assène un coup de tête sur le torse de Materazzi avec qui il a eu des mots juste avant. Le monde entier l’a vu. Le 4e arbitre aussi l’a vu, vraisemblablement sur un écran de contrôle. C’est le carton rouge et l'expulsion immédiate du dieu vivant qui, du coup, redevient un être humain comme tous les autres, capable des pires réactions sous l'emprise de son impulsivité.

     

     

    La suite, on la connaît. Prolongations ... pas de but ... et donc tirs aux buts.

     

    Trezeguet manque le sien contre une transversale visiblement du côté des italiens ... et voilà bientôt la victoire à l'Italie, après 24 ans de mamma mia non è possibile !

     

    L'équipe de France défile à l'enfilade pour se faire enfiler ses médailles bien brillantes.

    Zizou, lui, restera au vestiaire. Les médailles en chocolat ne sont pas faites pour les génies du ballon.

     

    Adieu Zizou, adieu grand dieu !

    Le monde entier te tire son chapeau.

     

     

    Texte : Xavier Richard et Charlie Bregman.

    LIEN VERS LA VIDEO DU POURQUOI ET DU COMMENT DU COUP DE BOULE DE ZIZOU

     

     

    <script language=javascript type=text/javascript> WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;</script> <script language=javascript src="http://script.weborama.fr/gold.js" type=text/javascript></script> <script language=javascript type=text/javascript> if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,224736);}</script>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :