• Hommage à Patrick Dewaere

    Il est, je crois, l'acteur dont je suis le plus fan(atique).
    Un jour, j'aurai tous ses films sous mon oreiller : Coup de tête, les Valseuses, Préparez vos mouchoirs, Série noire, Hôtel des Amériques, etc.


    Pour ceux qui ne savent pas de qui je parle, j'ai deux choses à dire :


    - la première : putain, bordel, si vous aimez le cinéma, le vrai, avec des vrais dialogues et des vrais acteurs, vous ne pouvez pas passer à côté d'un talent pareil !!


    - la seconde : "série noire", ça ne vous dit rien ? Allez ! Pas de blagues : vous vous débrouillez comme vous voulez mais la semaine prochaine, vous l'avez vu !

     

    Petite mise en bouche, donc :

     


     

    SERIE NOIRE

    Réalisation : Alain Corneau
    Scénario : Georges Pérec, Alain Corneau
    Dialogues : Georges Pérec

     

    INTERPRETES PRINCIPAUX :

    Patrick Dewaere (Frank Poupart), Myriam Boyer (Jeanne), Bernard Blier (Staplin, patron de Poupart), Marie Trintignant (Mona), Jeanne Herviale (la tante), Andreas Katsulas (Andreas Tikides)

              

     

    HISTOIRE :

     

    Représentant en banlieue parisienne, Frank Poupart traîne sa médiocrité de porte en porte. Mais une clientèle de plus en plus réticente fait que les affaires marchent très mal. Son patron, Staplin, menace de le renvoyer, si ses résultats ne s'améliorent pas. De plus sa femme, Jeanne, quitte précipitemment le domicile conjugal, lasse de cette vie désespérante. C'est alors la jeune Mona, vendue par sa vieille tante, quelques jours auparavant, à Poupart contre une robe de chambre, qui lui donne une lueur d'espoir en lui parlant du "magot" amassé par sa tante. Bien que n'ayant pas abusé de la jeune fille, Poupart revoit Mona et a dans l'idée d'assassiner la vieille femme en soudoyant un simple d'esprit, Tikides, qui n'en revient pas d'avoir enfin un ami !

     

    Au jour J, la tante est froidement abattue, avec un revolver, ainsi que Tikides, son pseudo-agresseur. Poupart, qui vient de dérober les économies de "la vieille", essaie de faire croire à Staplin, son patron, qu'il obtient enfin des résultats. Mais Jeanne réapparaît à son domicile et pose à son mari des questions embarrassantes. Poupart, énervé, finit par l'étrangler avant de remettre à Staplin, qui lui fait du chantage, la totalité de l'argent dérobé.

     

    Il finit par rejoindre Mona qui, elle, n'a pas cessé de l'attendre.

     


    cesars-dewaere
    Vidéo envoyée par charly49



    <script language=javascript type=text/javascript> WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;</script> <script language=javascript src="http://script.weborama.fr/gold.js" type=text/javascript></script> <script language=javascript type=text/javascript> if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,224736);}</script>
    Merci de voter pour ce site au Weborama !!
    ***  un seul vote sera pris en compte toutes les deux heures  ***

     

     

         

     

     


  • Commentaires

    1
    visiteur_Patrick GOS
    Mardi 3 Avril 2007 à 04:35
    Je me permets de vous adresser ce message car je viens de cr? un site internet d?? Patrick Dewaere. Outre le fait de perp?er le souvenir de cet acteur h?s trop t?isparu, le concept de cette r?isation va permettre aux internautes de solliciter les membres de l?Acad?e des Arts et Techniques du Cin?, de fa? ?e qu'un C?r d?honneur lui soit enfin attribu?



    En une semaine d'existence, le public dont le soutien envers Patrick Dewaere ne s'est jamais d?nti nous a d? conf? 68 signatures. Si vous souhaitez voir ce ?uoi ressemble cette r?isation , je vous invite ?liquer sur le lien suivant : www.uncesardhonneurpourpatrickdewaere.com

    Cordialement

    Patrick GOSSELIN
    2
    visiteur_bregman
    Mercredi 4 Avril 2007 à 13:14
    Je m'y rends illico presto ;)
    3
    ludcec
    Vendredi 27 Mars 2009 à 19:30
    moi aussi j'adore depuis l'enfance , et petite anecdote ..... J' avais 12 ans , mes parents et moi roulions vers le sud ( sur l'autoroute des vacances !!! ) et la radio nous annonce la mort de patrick dewaere, je m'en souviens comme si c'était hier, mon père s'est arrété sur une air d'autoroute , est sortit fumer une clope et ma mère et moi avons pleurées à chaudes larmes !!!
    4
    bregman
    Dimanche 29 Mars 2009 à 01:31
    A cette époque, j'étais encore trop petit et je ne le connaissais pas, il est décédé la veille de mes 8 ans. Mais lorsque je l'ai découvert, quelques années plus tard, j'ai tout de suite adoré, et depuis, il est toujours resté mon acteur préféré.
    Il manque cruellement au cinéma français et lorsque l'on voit la carrière qu'il avait déjà faite en partant aussi jeune, on ne peut que penser à un épouvantable gâchis.
    Maudite carabine.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :