• La première femme touriste de l'espace

     

    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

    tourisme de l'espace cosmonaute fusée lancement navette spatiale station spatiale aller dans l'espace s'envoyer en l'air

    BAÏKONOUR (AFP) - La femme d'affaires et ingénieur américaine Anousheh Ansari, dont l'esprit d'entreprise lui a permis de s'enrichir au point de s'offrir un billet pour l'espace, était jusqu'à l'adolescence une enfant iranienne passionnée par les secrets de l'univers.

     

    Mme Ansari vient de fêter son quarantième anniversaire le 12 septembre au milieu de la steppe kazakhe où une fusée russe Soyouz l'attend pour le premier vol d'une femme touriste de l'espace lundi.

     

    Née en 1966 en Iran, elle a quitté son pays à 16 ans avec ses parents quelques années après la révolution islamique.

     

    "Aussi loin que je me souvienne c'était là, dans mon âme et dans mon coeur. J'ai toujours été fascinée par l'espace et, enfant, je regardais sans cesse le ciel en me demandant s'il n'y avait pas quelque part là-bas d'autres comme moi qui se posaient les mêmes questions", a-t-elle raconté fin août à la Cité des étoiles, le centre russe d'entraînement des cosmonautes près de Moscou.

     

    Si elle semble avoir gardé de ce penchant rêveur un air un peu timide et une disponibilité bienveillante lorsqu'elle répond aux questions des journalistes, son air jeune, sa beauté sage et ses cheveux bouclés cachent néanmoins sûrement une volonté de fer.

     

    "C'est une femme très volontaire et déterminée", a dit d'elle le PDG de Space Adventures, la société qui commercialise ces vols, au cours d'un entretien téléphonique avec l'AFP.

     

    Cette adolescente qui ne parlait que farsi et français lorsqu'elle est arrivée aux Etats-Unis s'est lancée dans des études d'électronique et d'informatique. Elle est diplômée de l'université George Mason de Virginie et de l'université George Washington au coeur de la capitale américaine et a déposé des brevets dans le domaine des télécommunications.

     

    En 1993 elle a proposé à son mari de quitter avec elle l'entreprise où ils travaillaient, afin de créer leur propre société de télécommunications. Celle-ci a crû jusqu'à employer 250 salariés avant d'être vendue en 2000.

     

    Depuis, la famille Ansari continue d'investir dans les technologies mais aussi dans l'exploration de l'espace. Anousheh est restée fidèle à son rêve de s'occuper de l'univers et sa famille a apporté une contribution de 10 millions de dollars au premier X Prize de la Fondation du même nom qui encourage les initiatives privées dans le domaine de l'espace.

     

    Le prix, rebaptisé Ansari X Prize, était revenu à Mojave Aerospace Ventures qui a lancé en 2004 un engin spatial habité réutilisable deux fois en l'espace de deux semaines, le SpaceShipOne. Son concepteur était Burt Rutan. Enfin, Mme Ansari prépare un diplôme d'astronomie.

     

    "J'espère que non seulement mon vol mais la vie que j'ai menée jusqu'à présent pourront encourager les jeunes et surtout les femmes et les filles à travers le monde à poursuivre leurs rêves quels qu'ils soient. Cela peut sembler parfois très dur mais si l'on regarde mon passé on se dit que l'impossible peut devenir possible et qu'un rêve peut se réaliser".

     

    Elle a travaillé en ce sens avec plusieurs organisations à but non lucratif pour encourager l'entreprenariat à caractère social et les programmes en faveur d'enfants en difficulté ou atteints de maladies graves.

     

    Anousheh Ansari n'a pas oublié son pays d'origine et été vue portant les deux drapeaux, américain et iranien, sur sa combinaison spatiale.

     

    "J'ai pensé qu'en portant les deux drapeaux, je pouvais démontrer que ces deux pays ont fait de moi ce que je suis aujourd'hui et c'est pourquoi je les ai portés sur ma combinaison", a-t-elle expliqué à la Cité des étoiles.

     

    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

     

    le blog de Anousheh Ansari

     

    sources : News Yahoo

     

     

    <script language=javascript type=text/javascript> WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;</script> <script language=javascript src="http://script.weborama.fr/gold.js" type=text/javascript></script> <script language=javascript type=text/javascript> if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,224736);}</script>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :