• La réapparition de Little Buddha... pour quand ?

    KATMANDOU

    Ram Bahadur Banjan a disparu. Ce jeune Népalais de 15 ans que certains présentent comme la réincarnation de Bouddha a disparu du pied de l'arbre de la jungle de Bara où il méditait depuis dix mois, apparemment sans boire ni manger, ont annoncé samedi les autorités népalaises.

    Certains de ses proches ont également disparu. « Jusqu'à présent, nous n'avons pas trouvé la moindre trace d'eux », a dit Khatiwada.

    La date de sa disparition n'a pas été précisée mais il aurait été vu pour la dernière fois vendredi. Toutefois, selon le policier Gautam Raj Kattel, des gens l'on vu partir vers le sud avant l'aube samedi. Ses vêtements ont été retrouvés près de l'endroit où il méditait.

     

    Une équipe de la police népalaise a été envoyée dans la jungle de Bara, à environ 160km au sud de Katmandou, une fois sa disparition signalée, selon Santaraj Subedi, plus haut responsable gouvernemental de la région. Plusieurs centaines de personnes (des fidèles et des membres de sa famille) ont investi la jungle à sa recherche.

     

    La police enquête pour savoir s'il s'est simplement aventuré dans la jungle ou s'il a été enlevé. La région abrite des rebelles communistes népalais.

    Niché depuis le 17 mai 2005 dans la position du lotus, au creux des racines d’un figuier, un arbre sacré en Inde, Ram Bahadur Banjan demeurait immobile, les yeux clos.

    Depuis le début de sa méditation, plusieurs milliers de personnes sont venues l’observer, croyant se recueillir devant la réincarnation de Gautama Siddhartha, né dans le sud-ouest du Népal, non loin du site, aux environs de 500 avant Jésus-Christ, et vénéré ensuite comme Bouddha, « l’Eveillé ».

    Les visiteurs
    étaient maintenus par un cordon à une distance 25 mètres du méditant, qu'ils ne pouvaient apercevoir qu'en plein jour, de l'aube au crépuscule. Au coucher du soleil, ses proches le plaçaient derrière un écran, le protégeant des regards du public gardé à bonne distance, faisant naître des doutes sur un possible canular et poussant le gouvernement à diligenter une enquête.

    Gaurab Tiwari, lui, n’en démord pas et veut voir dans cette disparition un point commun supplémentaire avec le fondateur du bouddhisme.

     

    « Bouddha lui-même avait coutume de changer d’endroit pour méditer, alors il est peut-être également parti de Bara vers une autre destination », affirme cet étudiant de 20 ans.

     

    De naissance princière, Siddhartha Gautama, dit Bouddha, avait abandonné à 29 ans plaisirs et luxe pour partir à la recherche de l’éveil au-delà de son royaume.

     

    A PROPOS DE LA MEDITATION

     

    Bookmark and Share<script type="text/javascript" src="http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js?pub=bregman"></script>

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :