• Le poète dyslexique

     

     

    Tiens, voilà ta poésie. Tu vas l’apprendre et nous la réciter :<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    DEMONDEE EN LA<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ce seront de tristes volcans rouges de peine<o:p></o:p>

    Au souffle rauque et à la vie pauvre et pâlie<o:p></o:p>

    Que la virgule toute gonflée d'une haine<o:p></o:p>

    S'empressera de border au creux de son lit<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Le café qu'on calligraphie d'un au-delà<o:p></o:p>

    Phrases inertes, mots d'oublis, sonorités<o:p></o:p>

    Rail majusculé d'imagination en la<o:p></o:p>

    Majeur en bémol, mineur, Cric ! Crac fêté<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Sous un ciel d'acide bleu puis vert tout à coup<o:p></o:p>

    Limons majusculés au tympan défloré<o:p></o:p>

    Accomplir le destin d'une page d'un coup<o:p></o:p>

    Images déliées des voyelles dorées<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Un dernier souffle d'un volcan qui défait ça<o:p></o:p>

    Petit à petits pas dormir, ou vice versa.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Une semaine plus tard :<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    INONDEE DANS LE DOS<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ce seront de trastes volcans rouges de peine<o:p></o:p>

    Au souffle rauque et il y va pauvre et pis là<o:p></o:p>

    Que Lie Vargule toute gonflée d'une haine<o:p></o:p>

    S'empresserit de border au creux de son là<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Le « Qui fait ? » qu'on « Qui la griffa ? » d'un haut de lit<o:p></o:p>

    Frises anertes, mots doublas, sonos ratées<o:p></o:p>

    Rille mijusculée d'amie Janition en Lie<o:p></o:p>

    Mijeur en bémol, maneur, Crac ! Cris que fait T<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Sous un ciel d’ hissades bleu puis vert tout à coup<o:p></o:p>

    La monmie jusculée au tympan défloré<o:p></o:p>

    Iccomplar le destin d'une pige d'un coup<o:p></o:p>

    Amiges délaées des voyelles dorées<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Un dernier souffle d'un volcan qu'a défait ci<o:p></o:p>

    Petatipetapi dormards, ou vace versi.

     


  • Commentaires

    1
    visiteur_Edouardo IV
    Vendredi 7 Avril 2006 à 12:53
    j'adooooooooooooore :)
    2
    visiteur_Liliput
    Vendredi 1er Décembre 2006 à 10:22
    Ce po? ... il est ?it AVEC, ou SANS le raisin qui rend fou ?!
    LOL
    3
    visiteur_Rimbaud
    Samedi 6 Janvier 2007 à 23:04
    Bravo. Si Verlaine savait ce qui se fait, ?ette ?que !
    4
    charliebregman
    Dimanche 7 Janvier 2007 à 15:00
    Si c'est une allusion ?a lib?lisation des moeurs et au d?t des mariages gays, oui, en effet ! S'il savait ... ;)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :