• Bénédicte Rouvreau nous a fait l'honneur de nous accorder une interview à l'occasion de la sortie de son premier ouvrage. La dernière question consistait en un exercice de style…

     

    9 - Et maintenant, un petit exercice de style… Peux-tu nous composer un texte de ton cru avec pour contrainte, d’utiliser, dans l’ordre, les premiers mots qui te viendront à l’esprit en complétant les 20 syllabes suivantes :

    bi - car - en - con - me - ta - no - ca - ba - ap - se - fa - bi - ma - cre- lu - hi - li - cho - su

     

    diagnostic_psychiatrique

    Le diagnostic est tombé hier soir, je venais d’arriver au boulot. Bipolaire. Sans blague… L’autre dégénéré avec une gueule en carton mâché ? Il n’est pas prêt de sortir de cette chambre, lui, encore qu’il n’a même pas l’air pressé de se barrer. Ce matin, quand je suis monté le voir, il a fallu le contraindre à avaler ses petites pilules. Merci bien, a-t-il répondu, ce taré. Ses terreurs nocturnes m’ont encore réveillé la veille. Je suis fatigué de travailler ici, fatigué de devoir me taper les hallucinations de ce mec, fatigué de le voir se cacher sous ses  humeurs narcissiques, excessives, puis amorphes et dépressives, fatigué de le voir baver quand il aperçoit Jenny et sa poitrine gourmande  lui portant son plateau repas, fatigué de l’entendre la supplier de lui nettoyer le serpent qu’il cache dans son slip.

    Ce type est fabuleux, quand j’y pense. Bien plus macabre que ne l’affirme le toubib. Dans son crâne ça doit pulser à 2000, tellement lunaire comme personnalité. Sur l’échelle de l’intelligence il n’empêche qu’il se hisse aussi haut qu’il ne se rétame au sol, la tête explosée dans la litière.

    Hé !!  Lâchez-moi ! C’est quoi cette chose que vous voulez me faire avaler ? Je suis son infirmier, qu’est-ce que vous me faîtes ? Je suis ce mec depuis son entrée à la clinique, vous allez pas me faire le coup de pas savoir qui je suis, doc ?

    Jenny ! Allez chercher l’équipe de jour s’il vous plait. Je suspends mon diagnostic, je crois que je me suis trompé sur ce cas.

     

    Pour suivre l'actualité de bénédicte Rouvreau, rdv sur sa page Facebook.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique