• Magali

     

     

     

    Je cours à quatre pattes, libertés attachées,

    Rien à regarder, destin dans le vent,

    Au gré de nos amours, rien à renifler,

    De nos souvenirs, qu'un chien errant



    L'ange aux ailes envolées, notes caressées

    Du bout des doigts, nos amours susurrés

    Parfum d'une âme, couteau sans lame

    Le cœur en larmes, étouffer cette flamme



    Ton corps qui danse, dans ma tête, sans lunettes, évoquées

    Ton regard se déhanche, tes avances me démangent, ton air d'ange, enjoué

    La langue bien pendante, le souffle sur la nuque, nos deux cœurs, silence

    A fleur de peau, sur le fil pardonné, du bord des mots, nos présences



    Le temps se blesse, la mémoire nous délaisse

    Eparpillées mes caresses, bien loin, tes jolies fesses

    Fantôme ahuri, souvenir qui vrombit, je suis à toi, enfin

    Barrées les mesures, abrégées les césures, trop douce dans ma main



    Jolie brune sur la grande bleue

    Je devine la lune de tes aveux

    Un jour peut-être

    Toi et moi qui se prêtent

     

     

    Bookmark and Share <script type="text/javascript" src="http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js?pub=bregman"></script>

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :