• Marie Da Cruz, mon blog est un roman

    Aujourd'hui, nous avons rendez-vous avec Marie Da Cruz.
    Marie, c'est
    une vie cabossée qui ne trouve pas l'amour, un parcours long parsemé de désillusions, et puis soudain, un virage à 180°, à l'âge de 48 ans, où Marie décide de tout plaquer pour redémarrer une nouvelle existence : plus celle que les autres lui imposent, mais la sienne, celle qu'elle choisit.
    Désormais, elle s'épanouit au travers ses activités d'auteure, de rédactrice web, et de conseillère en relations, communication et développement personnel.

    Elle est la blogueuse de « mon blog est un roman ».

     

    marie_dacruz1 – Marie Da Cruz, bonjour ! Sur votre blog, une présentation de Daniel Ichbiah dit de vous « Un jour, Marie Da Cruz a tout plaqué, pour redémarrer une nouvelle vie. Au passage, elle a assumé le parti-pris du bonheur. » Pouvez-vous nous en dire plus ?

    Bonjour Charlie. Oui, en effet ! En 2010, après avoir pas mal bourlingué, (sans jamais vraiment réussir à me poser quelque part), j'ai enfin pris la décision de faire de ma vie un havre de paix et non plus une forteresse ! Pour cela, il fallait quitter un travail sécurisant, la famille, les amis, ma maison et surtout mes enfants... Sans oublier que j'avais 48 ans révolus, à l'époque !

    Néanmoins, je n'ai pas fait cela sur un coup de tête ou sous une impulsion quelconque.

    En fait, en 2008, ma fille a retrouvé la trace d'un homme que j'avais aimé passionnément à Paris, vingt ans auparavant. C'était un homme marié et père de quatre enfants. Au bout de quelques mois d'une intense passion, vécue entre larmes et souffrance, je l'ai « rendu » à sa famille car je ne voulais pas d'un homme inconsolable dans ma vie.

    J'ai donc tout quitté déjà, à ce moment là : mon boulot d'assistante de rédaction, mes amis et Paris, pour aller m'isoler dans un tout petit village, en Auvergne, mon gosse d'à peine un an, sous le bras. De parisienne, je suis passée à auvergnate en moins de deux !

    Ma vie y a été aussi rude que le climat de cette région mais cela m'a permis de suturer certaines plaies ouvertes depuis l'enfance, ainsi que d'enfouir mon chagrin d'amour.

    Alors, retrouver le grand amour de sa vie, vingt ans après, peut s'avérer magique pour certains d'entre nous mais en ce qui me concerne, ce fut plutôt un échec cuisant.

    Lui comme moi, avions naturellement changé, évolué différemment et de cet homme si brillant que j'avais connu auparavant, il n'en restait que des feux-follets.

    J'ai vécu deux années avec lui où j'ai perdu, non pas la foi mais la Joie !

    Mais surtout, j'ai découvert le terrible manipulateur pervers qu'il avait toujours été. Mon premier ebook ESCROQUERIE AUX SENTIMENTS en est le récit.

    À partir de là, j'avais le choix : soit me détruire,  soit renaître à la vie !

    J'ai donc choisi d'être plutôt optimiste et de donner enfin un sens à ma vie...

    Et voilà pourquoi depuis, je me parfume aux gouttes de félicité !

    trouver_le_bonheur

    2 - Peut-on dire que le développement personnel est le seul véritable remède quand plus rien ne va dans la vie ?

    Dans ma situation, ce fut le cas. Le développement personnel m'a sauvée du néant.

    Il m'a fait prendre conscience que j'étais un être humain avec des valeurs uniques, que ma vie était aussi importante que celle des autres, qu'il fallait s'occuper de soi avant de pouvoir s'occuper des autres, que rien ne vient d'ailleurs que de nous-mêmes, qu'il faut se donner à soi avant, pour l'offrir ensuite aux autres...

    J'ai enfin « accepté » l'idée qu'il fallait s'occuper de moi ! Et qui de mieux que nous-mêmes pour cela ?

     

    3 – Selon vous, quelle est la clé du bonheur, et quelles étapes faut-il franchir pour l’atteindre ?

    Je ne pense pas qu'il y ait de clé du bonheur ! Le bonheur est partout, en toute chose, en toute circonstance. Toutefois, il faut changer son regard intérieur sur la vie, sur votre propre existence, sur tout ce qui vous rend triste ou heureux.

    Le bonheur est un kaléidoscope selon votre angle de vue et vos ressentis. Il ne s'attrape pas sur les branches d'un arbre ou tombe du ciel. Non. Il est le chemin que vous en faites.

    On n'atteint pas le bonheur, on le construit !

    Vous devez « travailler à être heureux » chaque jour, chaque minute, à chaque instant.

    Tous les moments sont précieux, il n'y a pas de temps mort.

    Pour cela, vous devez être capable de lâcher-prise, ce fameux « lâcher-prise » qui vous libèrera d'un passé ou d'une situation qui n'est plus viable. Et effectivement, cela ne va pas sans quelques douleurs, peurs ou craintes d'un avenir incertain, notamment quand tout est à refaire .

    Mais n'oubliez jamais que la Vie, votre vie est exactement ce que vous en faites !

    lacher-prise

     

    4 – Votre blog est un roman ? Pourquoi ce titre ?

    Ah! Question intéressante !

    Lorsque j'ai pris la décision de changer de vie en 2010, j'ai également repris des études supérieures à Paris, pendant trois ans, afin de devenir sténotypiste de conférences. Il s'agit de taper sur une petite machine appelée « sténotype » les mots à la vitesse du son, que l'on retranscrit ensuite en parfait rédactionnel.

    J'en suis sortie avec divers diplômes en poche dont celui de rédacteur professionnel. Cependant, Pôle Emploi a jugé que j'étais trop âgée, face à l'autel du jeunisme, pour m'aider à trouver un job dans ce secteur.

    Je suis donc revenue en Touraine et de là, sont nés mes premiers écrits. Il était hors de question pour moi, de me laisser vivre sans rien faire...

    Mon premier blog s'appelait « Ma philosophie de vie ». Je voulais y parler un peu de moi et de ma façon de voir les choses.

    À ma grande surprise, le blog a pris petit-à-petit une expansion et un engouement auxquels je ne m'attendais pas.

    Je ne connaissais pas grand-chose à l'informatique et surtout au langage compliqué des développeurs.

    J'ai donc utilisé internet pour me former au blogging. J'ai passé de nombreuses heures à lire, à mettre en pratique et à appliquer tout ce qui pouvait donner envie au lecteur de visiter mon blog et de cliquer sur le sésame des « like .

    Mais parler de soi reste assez réducteur et nombriliste.

    Mon Blog est un Roman... est ainsi né, suite aux commentaires laissés sur le blog. On me demandait des conseils, comment faire pour sortir du marasme, quelles sont les attitudes ou comportement à adopter pour aller mieux, comment être heureux ?

    Un seul livre n'y suffirait pas mais un blog, oui.

    Et puis, nous sommes tous les auteurs de notre vie... Alors, pourquoi ne pas en faire un roman ?

    petitprinceenvol

    5 – Beaucoup de grands écrivains ne cachent pas le fait qu’ils sont de grands névrosés et que l’écriture leur permet d’exorciser leur mal-être. Et vous, pourquoi écrivez-vous ?

    Bien entendu, ce n'est pas totalement faux. L'écriture est un exutoire en soi. Coucher sur la page blanche les mots qui exorciseront les maux nécessite de se souvenir, de se concentrer et d'accoucher, souvent dans la douleur, de ce qui nous a fait si mal.

    Écrire m'a libérée de mes démons et permis de témoigner au grand jour de faits, bien souvent inavoués ou cachés à l'entourage.

    Je crois sincèrement qu'écrire est une relation privilégiée avec soi, puis  les autres.

    Écrire soulage, libère et apaise pour finalement nous enchanter. Toujours est-il qu'écrire est une bonne thérapie au mal-être , qui vous mènera vers le bien-être.

    Deux de mes ebooks : Adultères et rivalités et Escroquerie aux sentiments sur Amazon, sont deux petites nouvelles qui m'ont guérie du mal d'aimer.

     

    6 - Comment êtes-vous arrivée à l’auto-édition ? Que pensez-vous des rapports des auto-édités entre eux ? Règne-t-il entre eux un esprit de solidarité, ou au contraire de rivalité ?

    Pour avoir fréquenté certains auteurs/écrivains, je connaissais les difficultés qu'ils ont eu à publier chez un éditeur. Donner naissance à une œuvre pour la voir ensuite, rejetée ou abandonnée, voire pire : critiquée ou jugée irrecevable... m'a toujours déclenché des haut-le-cœur !

    Dans ma nouvelle vie,  rester indépendante tout en intégrant un système, m'a semblé le mieux adapté pour moi.

    L'auto-édition a ceci de magique, c'est qu'elle laisse la chance à n'importe quel auteur de se faire une place au soleil. L'exemple d'Agnès Martin Lugand avec son Les gens heureux lisent et boivent du café en est la preuve !

    De nombreux talents émergent chaque jour un peu plus, grâce notamment aux librairies numériques et les auteurs sont plutôt solidaires entre eux.

    On échange nos avis, nos expériences. Nous nous sollicitons même pour créer nos couvertures ou demander des détails techniques... Bref, l'auteur indépendant reste un individu « abordable », humain qui est dans la partage et non dans l'exclusivité d'une maison d'édition.

    Amazon-KDP-auteurs-indes-autoedition

    7 – L’avenir, vous le voyez avec, ou sans Amazon ?

    Incontestablement, avec Amazon !

    Peu de personnes peuvent se soustraire à l'immense impact que a Amazon sur le marché des livres et ebooks, en tout genre.

    Tout auteur, quel qu'il soit, indépendant ou pas, a envie d'être connu et reconnu pour ce qu'il a écrit. Quoi  de plus fabuleux qu'une plate-forme telle que Amazon pour cela ?

    Je me souviendrais toujours de l'immense joie et satisfaction à insérer mon premier ebook dans la bibliothèque d'Amazon, de le voir  accepté et ensuite publié dans le monde entier, ceci en quelques clics  seulement !

    Et pour ce qui est du succès de votre ouvrage, tout dépendra de votre talent !


    Marie Da Cruz a accepté de devenir contributrice de ce site AuteursIndependants.com.
    Découvrez très prochainement son premier article au sujet de la confiance en soi.
    Et en attendant, rendez-vous sur son blog "pépite" :

    MON BLOG EST UN ROMAN, le blog optimiste qui rend heureux.
     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Janvier 2014 à 13:51
    Merci infiniment Charlie de m'avoir ouvert tes pages !
    2
    Poupi ou Nini
    Mardi 28 Janvier 2014 à 13:56
    femme courage ,femme forte , femme classe , et , je fière de vous connaitre , Bisous Marie
    3
    gabriella
    Mardi 28 Janvier 2014 à 14:42
    Magnifique récit que je connaissais en partie, tu es belle en blanc. Que de combats dans la vie n est-ce-pas ? Nous sommes des battantes, courage
    4
    michel pierron
    Mercredi 19 Février 2014 à 16:25
    Bonjour Maria je viens de visiter votre blog et je vois que votre vie est un voyage mouvementé votre talent est irréversible est votre courage exemplaire je vous invite à venir faire une petite ballade dans mes vers le fruit des mots est sucré est agréable à respirer Amicalement
    5
    Samedi 22 Mars 2014 à 16:38
    @Michel, Gabriella, Poupi... Merci infiniment de vos commentaires, ils me touchent vraiment ! @Michel... C'est avec grand plaisir que je viendrai !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :