• On sort tous de l'Airbus ! Top chrono !

     

    L'A380 a passé avec succès à Hambourg son premier test d'évacuation

    [source : http://www.linternaute.com
     ]

     

     

    Dimanche 26 mars 2006, 19h31


     

    Le géant des airs A380 a passé avec succès dimanche à Hambourg (nord) son premier exercice d'évacuation grandeur nature, 873 personnes ayant réussi à sortir de l'avion en 80 secondes, soit 10 secondes de moins qu'espéré, a annoncé le constructeur européen.

     

    L'évacuation précipitée de l'avion, au moyen de toboggans gonflables, s'est déroulée sans incident grave pour les vingt membres d'équipage et 853 passagers cobayes, seule une fracture de la jambe étant à déplorer pour l'un des participants. Une trentaine de personnes souffrent par ailleurs de légères écorchures ou contusions.

     

    "Airbus a battu un nouveau record du monde", s'est félicité devant la presse le pdg du constructeur européen, Gustav Humbert, en faisant part de sa "satisfaction".

     

    "Nous sommes également très satisfaits", a commenté de son côté Norbert Lohl, de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), en précisant que les résultats devaient encore faire l'objet d'analyses plus approfondies. "Nous aurons un résultat définitif demain (lundi) ou après-demain (mardi)", a ajouté M. Lohl.

     

    Le test, organisé dans l'obscurité d'un hangar du site de production de la société, a été observé par 30 experts et 40 caméras à infrarouge. L'examen des enregistrements doit servir à l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) et à son homologue américaine, la FAA, pour délivrer l'autorisation de vol de l'A380.

     

    Les organisateurs avaient prévenu que l'exercice ne serait pas sans danger pour les participants, pour moitié des employés d'Airbus, et qui ont été rétribués 60 euros chacun pour cette expérience. Le patron d'Airbus a promis dimanche qu'il rendrait visite dès le soir-même à l'hôpital au participant victime d'une fracture.

     

    Le test devait se rapprocher le plus possible des conditions réelles d'un danger d'incendie. Ainsi un tiers des participants était âgé de plus de 50 ans, certains devaient porter des poupées simulant des enfants en bas âge, les allées de l'avion étaient jonchées de couvertures et de journaux comme pendant un vol long-courrier. Seul le feu manquait au rendez-vous pour l'évènement.

     

    L'enjeu du test était de taille pour le constructeur européen, puisqu'il devait décider de la capacité en passagers de l'A380. Mais il aurait déjà été considéré comme un succès si 650 personnes avaient pu sortir en 90 secondes, aucun client de l'avion géant n'ayant prévu pour le moment de l'utiliser pour plus.

     

    Airbus doit livrer à la fin de l'année à Singapore Airlines les deux premiers A380 destinés à l'exploitation commerciale. Une batterie d'essais ont déjà été effectués sur l'appareil, dont les quatre exemplaires-test affichent plus de 1.000 heures de vol au compteur.

     

    L'A380, dont près de 160 exemplaires ont déjà été commandés par des compagnies aériennes, a également déjà passé avec succès l'épreuve de l'atterrissage d'urgence.

     

     

     

    <script language=javascript type=text/javascript> WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;</script> <script language=javascript src="http://script.weborama.fr/gold.js" type=text/javascript></script> <script language=javascript type=text/javascript> if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,224736);}</script>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :