• Papa Maman ne passeront pas par moi !

     

    Je ne sais pas où je vais.

    Après dîner, je me suis enfermé dans ma chambre, j’ai ouvert la fenêtre, j’ai enjambé le rebord et j’ai pris les baskets à mon coup.

    Boum. Je suis tombé sur le massif de tulipes, et je me suis barré. J’ai fait le mur, comme on dit. Sauf que là, il s’agit plus d’une évasion que d’une édification.

    — Il faudra tout de même songer à vouloir devenir grand, non ? Penser à te comporter en personne adulte, responsable ! C’est bien beau, les idéaux et les petites crises d’adolescence, mais il faudra peut-être bien penser à passer à autre chose !

    Voilà la dernière phrase qu’ils auront dite.

    Penser à ceci, penser à cela … « Il faudra » … « Il faudra, il faudrait, il va falloir, il faut ! »

    Le refrain ! L’éternelle rengaine ! Ce psaume perpétuel, ils me l’auront décidément servi à toutes les sauces !

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    « Il faudra tout de même songer à vouloir devenir grand ! »<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Devenir grand … Qu’est-ce que ça veut dire, ça, devenir grand ? Devenir adulte ? Devenir comme eux ? Agir comme bon leur semble, dans le bon goût des bonnes familles et des meilleures traditions ?

    <o:p> </o:p>

    Je ne serai jamais un adulte comme eux. Je fais partie d’une génération Albator, Goldorak, X-Or, Capitaine Flam ! Toutes ces heures passées à se comporter bien sagement devant la télé, c’est ça, qui m’a forgé la personnalité, à moi !

    « Regarde la télé et tais-toi ! » C’était ça, leur conversation, leur famille, leur avenir … Récré A2, Dorothée, Jacky, Corbier, les Schtroumpfs, Tchaou et Grodo, le tour du monde en 80 jours et Tom Sawyer, c’est tout ce qu’ils auront trouvé, pour me faire tenir en place !

    Résultats ? C’est simple : au moment où ils commencent à peine à ouvrir leurs grands yeux naïfs et déçus sur la vraie difficulté de vivre, au moment où ils s’apprêtent à souffler leurs cinquante bougies implacablement immuables sous leurs petites flammes vacillantes, au moment où ils portent à leur bouche leurs grosses cuillères de crèmes diverses, pleines de sucres et de chantilly, qu’ils en attrapent des nausées et des vomissements rien que par la contrariété, nous, les pauvres enfants sacrifiés de leur monde d’adultes dans lequel ils ne nous auront pas laissé la moindre chance, nous voilà déjà tout résignés ! Révoltés et dégoûtés à la fois …

    Sans espoir.

    <o:p> </o:p>

    Là où toute leur vie semble s’être bâtie sur leur cécité, la mienne semble soudain submergée de lucidité !

    <o:p> </o:p>

    Ils peuvent désormais les maudire, leurs émissions formatées, leurs programmes conseillés, standardisés et censurés ! Grâce à eux, j’aurais appris à ouvrir l’œil, et le bon ! Participer en silence, et s’élaborer des conclusions pleines de bon sens !

    Maintenant que je sais que la vraie vie n’est pas celle que l’on nous a montrée, maintenant que je sais que le vrai bonheur n’est pas de ceux dans lesquels je me suis emmitouflé, maintenant que je sais que la musique se sera jamais plus la même et que plus aucun air ne ressemblera à tous ceux dont je me suis abreuvé, je sais, à l’âge de dix sept ans, avec dix, vingt, allez, trente ans d’avance sur eux, que rien au monde ne saura me rendre heureux dans ce bas monde.

    <o:p> </o:p>

    Alors, quand Papa et Maman me disent : « tu feras quoi, plus tard, après l’école ? » ... moi, je ne réponds pas, et je pense : « Papa et Maman ne passeront pas par moi ! Plus tard, je ne ferai rien. Je croquerai leur fortune, délapiderai leur héritage, mettrai le feu à leurs fiches de paie et m’amuserai à faire reset avec leurs comptes en banque ! »

    <o:p> </o:p>

    Papa et Maman ne passeront pas par moi.

    <o:p> </o:p>

    No futur.

    Mouvement punk.

    <o:p> </o:p>

    Un rat sur l’épaule, et un blouson cuir plein d’épines sur le dos.

    Le premier qui vient me proposer son aide, je lui casse les genoux pour lui apprendre à s’occuper des ses rotules.

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p></o:p> 

    <o:p></o:p> 

    <o:p></o:p> 

    <o:p></o:p> 

     

    <script language=javascript type=text/javascript> WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;</script> <script language=javascript src="http://script.weborama.fr/gold.js" type=text/javascript></script> <script language=javascript type=text/javascript> if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,224736);}</script>

  • Commentaires

    1
    visiteur_fullmetalgi
    Mercredi 4 Avril 2007 à 19:25
    Ahaha ^^'
    ?m'a vaguement rappell?n livre que j'ai lu... premi?s pressions ?oid, le titre en dit long...
    2
    visiteur_bregman
    Mercredi 4 Avril 2007 à 22:56
    Un titre qui en dit long, en effet !
    Bordel, j'ai mon internet qui d?nne ?lein pot, en ce moment : ?prend des plombes pour acc?r ?ne page ... :(
    Sinon, toi, ?va ?! Bises.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :