• Dans la vie, il y a deux sortes d'amis : ceux qui n'hésitent pas à partager leur réussite avec toi, et ceux qui n'espèrent que de te voir échouer pour avoir l'impression d'enfin réussir quelque chose dans leur vie.

    Les derniers sont faciles à repérer : quand tu les invites à fêter ta réussite, ils trouvent tous les prétextes inimaginables pour ne pas être là. Et plus tard, ce sont les mêmes qui te reprocheront de les avoir laissé au bord du chemin.

    En fait, pour parodier un des titres d'Amélie Nothomb, j'appellerais cela du "sabotage amical". Le genre de truc qui sent le nombrilisme à plein nez. L'abandonnisme qui vous met le cœur au bord des lèvres.

    Car le message subliminal est celui-ci : "Tu es en train de réussir quelque chose, j'ai peur que tu m'abandonnes, alors je t'abandonne tout de suite pour ne pas avoir à en souffrir par la suite".

    fuir

    Parmi vos amis, avez-vous des personnalités abandonniques ?… Voire "borderline" ?

     

    Bookmark and Share<script type="text/javascript" src="http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js?pub=bregman"></script>

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique