• Un monstre du Loch Ness au Lac Bénit

    Le lac Bénit abriterait-il une espèce animale que l'on croyait disparue ?

     

    Au Mont-Saxonnex, petit village de Haute-Savoie, jamais, de mémoire d'hommes, on aura vu autant de chaînes de télévisions se déplacer sur le chemin du Lac Bénit.
    Ce petit Lac, situé au pied du massif du
    Bargy, à 1452 mètres d'altitude, serait en effet le témoin d'une bien étrange apparition : celle d'un "dinosaure" d'environ trois à quatre mètres de haut, apparemment inoffensif, qui aurait laissé malgré tout de lourdes traces dans le névé des abords du lac, et également abîmé à plusieurs reprises un 4x4 de deux touristes parisiens, surpris par les mauvaises conditions météorologiques, et redescendus par hélicoptère dans la vallée dimanche au soir.

    La présence de ce dinosaure confirmerait des témoignages remontant aux années 50, époque à laquelle une jeune femme aux moeurs scabreuses aurait subitement décidé de rentrer dans le droit chemin après avoir rencontré "le bon Dieu déguisé en monstre".
    Un autochtone, durant l'hiver 1954, aurait également été sauvagement agressé par une bête "venue de nulle part" qui aurait dévoré trois vaches, son chien et sa femme, tout en rugissant comme un "diable que nul n'aurait pu arrêter".

    En 1972, deux jeunes alpinistes découvrent des restes de trois cadavres humains dans une grotte du Bargy. Des recherches sont effectuées mais demeurent non élucidées.

    Entre 1973 et 1991, 33 personnes disparaîtront dans un périmètre de moins de cinq cent mètres, sans qu'aucun corps ne soit retrouvé. Le lac Bénit est soudain perçu comme un lac maudit où les autochtones n'osent plus s'aventurer.

    Puis, en 1996, c'est le miracle.
    Jean-Paul II effectue, incognito, un pélerinage dans la grotte surplombant le Lac : il s'y recueillera pendant trois quarts d'heure sans que personne ne puisse assister à ses agissements.

    Deux jours plus tard, les 33 personnes disparues réapparaissent soudainement, complètement désoeuvrées et le regard vide. Amnésiques, choquées et toujours internées à ce jour à l'hôpital psychiatrique de La-Roche-sur-Foron, elles présenteront toutes un étrange symptôme commun : la phobie du film
    Jurassic Park.

    Hier, lundi 31 mars 2008, un journaliste de CNN aurait aperçu une masse sombre se déplacer au fond des eaux très profondes du Lac mystérieux.

    Mais aucune preuve réelle, à ce jour n'a pu être apportée quant à l'existence de ce monstre préhistorique qui aurait, on ne sait comment, traversé les siècles et l'Histoire.



    sources : Bibi News / 01 avril 2008

     

    Bookmark and Share<script type="text/javascript" src="http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js?pub=bregman"></script>

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :