•  

    L'intelligence appartient d'abord à l'introspection, tout comme la politesse relève du respect d'autrui.

    Rares seront les malappris qui savent de quoi je parle, car être un malappris consiste justement à ne jamais se poser la moindre question au sujet des conséquences de nos actes auprès d'autrui.

    Tout être traîne derrière lui, constamment et en tout lieu, le fardeau de sa propre éducation passée.

    Tout ce que l'on a mal... ou pas appris, fait de nous des êtres misérables dont la place serait  bien plus appropriée dans le monde des bêtes.

    Sachant que la vie entière est une leçon, tâchons au moins de faire en sorte qu'elle nous mette sur le chemin du "bien-appris" !

     

    Bookmark and Share <script type="text/javascript" src="http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js?pub=bregman"></script>

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique