• Voir loin

    Vouloir

     

    Il faut toujours voir loin, si l’on ne veut pas ne rien voir du tout. Etre ambitieux, quitte à faire preuve d’aveuglement ou de folie, mais regarder toujours droit devant.
    Fais le premier pas, et le ciel t’aidera. Hésite ou fais demi-tour : ne reviens pas pour te plaindre ! L’avenir sourit aux audacieux, et l’audace se saisit à bras le corps et en temps voulu.
    Si tu veux sonner juste, il n’y a pas trente-six solutions : la meilleure façon d’écrire, c’est de connaître parfaitement le sujet dont tu parles, c’est-à-dire soit de le vivre, soit de l’avoir déjà vécu.


     

    <script language="javascript" type="text/javascript">// <![CDATA[    WEBO_ZONE=1;   WEBO_PAGE=1;   webogold_ok=0; // ]]></script><script language="javascript" type="text/javascript" src="http://script.weborama.fr/gold.js"></script><script language="javascript" type="text/javascript">// <![CDATA[    if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,224736);} // ]]></script>  
    Bookmark and Share <script type="text/javascript" src="http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js?pub=bregman"></script>

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    visiteur_Lili
    Mercredi 16 Avril 2008 à 13:06
    Voil?ourquoi tu affectionnes tant le style autobiographie revue et corrig?;)
    2
    visiteur_bregman
    Samedi 19 Avril 2008 à 12:56
    Il y a effectivement un double avantage :
    - savoir de quoi l'on parle
    - vivre deux fois :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :