• 4 milliards de tonnes

     

    Une centrale nucléaire pour une nature au grand air ?

     

    Les 30 pires centrales électriques d'Europe pour le climat, selon WWF

     

    Dix centrales électriques allemandes et dix britanniques figurent parmi les trente les plus polluantes d'Europe, selon un classement des "Dirty Thirty" établi par l'organisation internationale de défense de l'environnement WWF.

     

    Ce classement publié jeudi prend en compte les émissions de dioxyde de carbone (CO2), l'un des principaux gaz à effet de serre (GES) responsables du réchauffement climatique, calculées en grammes par kilowatt/heure (gr de CO2/kWh) dans l'Union européenne à 25.

     

    Deux centrales grecques - Agios Dimitrios et Kardia - qui arrivent en tête de ce palmarès, devant cinq allemandes, émettent respectivement 1.350 et 1.250 gr CO2/kWh, contre 1.150 à 1.200 pour les pires centrales allemandes.

     

    En revanche, les deux installations germaniques les plus polluantes - Niederaussem et Jänschwalde - émettent 27,4 et 23,7 millions de tonnes de CO2 par an, là où les centrales hellènes n'en crachent au pire que 12,4 Mt.

     

    En 2006, indique le WWF dans un communiqué, les "Thirty Dirty", installées dans sept pays, ont émis 393 millions de tonnes de CO2, "soit 10% du total des émissions de CO2 de l'UE".

     

    [APARTE]

    Nous sommes en train de vous dire que chaque année, il s'agit donc de 4 milliards de tonnes de CO2 qu sont dégagées dans l'atmosphère de la part de L'U.E.

    Evidemment, ce chiffre ne vous parle guère ...

    Alors, quelques mises en images :

    - 4 milliards de tonnes, c'est 800 millions d'éléphants (et 800 millions d'individus, c'est aussi la population mondiale humaine estimée en 1750 ... ou bien, si ce chiffre vous rappelle quelque chose, c'est aussi le nombre de personnes sur cette Terre, qui ne mangent pas à leur faim) !

    - 4 milliards de tonnes, c'est le poids d'une armée de 235 millions de chars d'assaut AMX10 (dont j'ai été le pilote pendant mon service militaire)

    - Mais le chiffre le plus inquiétant, c'est encore celui-ci : 4 milliards de tonnes, c'est 25 fois plus petit que la quantité de glace que le Groenland libère dans l'Océan chaque année ...

    [FIN DE L'APARTE - tu peux continuer "polluler"]

     

    Sur ce classement, 28 centrales fonctionnent au charbon. Pourtant, la Pologne, pays de l'UE le plus dépendant du charbon pour sa production d'électricité (92% - contre 48% en Allemagne, 28% au Royaume-Uni, 60% en Grèce et 29% pour l'ensemble de l'UE-25), n'arrive qu'au huitième rang des pollueurs avec sa centrale de Turrow (1.150 gr CO2/kWh et 13 Mt CO2 par an) et ne compte que quatre de ses installations parmi les trente plus sales du classement.

     

    Les douze usines qui ouvrent le tableau de déshonneur du WWF fonctionnent à la lignite - forme particulièrement intense en carbone du charbon, note l'ONG. Elles ont pour la plupart été mises en service dans les années 1960. La plus polluante, l'Agios Dimitrios, a produit son premier kWh au milieu des années quatre-vingts, précise le WWF.

     

    Les autres centrales incriminées tournent au charbon, à l'exception de deux installations britanniques, à Kingsnorth (24ème du classement) et Eggborough (29ème) qui utilisent aussi du pétrole lourd pour l'une et du gaz pour l'autre.

     

    Quatre groupes électriques possèdent à eux seuls plus de la moitié des 30 centrales les plus polluantes d'Europe: l'allemand RWE, le suédois Vattenfall, le français EDF (qui opère en Grande-Bretagne et Pologne) et l'allemand EON souligne encore le WWF.

     

    "Nous ne pouvons tolérer un secteur énergétique où c'est le plus sale qui devient le plus riche", s'indigne Stephan Singer, responsable du programme Climat-Energie de l'ONG, qui demande à l'Union européenne de s'assurer que seuls ceux qui rendent leurs centrales plus propres puissent bénéficier d'aides.

    L'ONG réclame un système d'allocations de quotas de CO2 plus contraignant au sein de l'Union pour encourager les investissements en technologies "propres" si l'UE veut tenir son objectif de réduire ses émissions de GES de 20 et même 30% d'ici 2020.

     

     

    Pour un article plus engagé, cliquez ici !

     

    source : News yahoo

     

     

    <script language=javascript type=text/javascript> WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;</script> <script language=javascript src="http://script.weborama.fr/gold.js" type=text/javascript></script> <script language=javascript type=text/javascript> if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,224736);}</script>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :