• Amanda Castello, une auteure engagée et passionnée

    Amanda-Castello-collage-voyage

    1. Bonjour Amanda. Tu as un parcours très riche. Tu es titulaire d’une licence en droit, d’un DES en Sciences politiques, tu as suivi une formation en EFT (Emotional Freedom Techniques), tu es fondatrice de l’Association Paulo Parra pour la Recherche sur la Fin de Vie, tu es conférencière, tu donnes des cours de communication, développement personnel, soins palliatifs et deuil, techniques de relaxation et visualisation, tu es une femme engagée dans la défense des droits de l’Homme en Amérique latine, tu parles 5 langues, tu es une grande voyageuse qui ne cesse de t’enrichir de la diversité humaine, tu es passionnée de littérature… Quel est le point commun entre toutes ces différentes actions ? Qui es-tu et quelle est ta philosophie de la vie ?

    Il n'est pas facile de répondre à une telle question sans risquer de donner l’impression d’avoir un ego démesuré ou, a contrario, de réduire arbitrairement ses propres compétences et qualités. Avec le cumul des années, il est quasi inévitable d’afficher une longue liste de formations et d'activités. Le fil conducteur qui les relie est probablement mon profond intérêt pour l'Autre avec un A majuscule. Ce fil rouge est tissé par le sens de la justice qui m'a poussée à faire des choix, à vivre des expériences souvent hors du commun. Très jeune, je me suis lancée au secours des plus faibles, des pauvres, des animaux… puis cet engagement est devenu beaucoup plus sérieux et structuré au fil des ans. Mon idéal s’est concrétisé dans la défense et la promotion des Droits Humains en Amérique Latine où j'ai vécu pendant de nombreuses années. Des expériences difficiles mais terriblement enrichissantes. Elles marquent de leur empreinte aujourd'hui nombre de mes écrits.

     

    2. Tu es l’auteure de plusieurs livres. Quand as-tu commencé à écrire, pour quelles raisons, et quelles sont ces différents livres ?

    Pendant des années mon activité solidaire ne m’a pas permis de me dédier à l’écriture. J'écrivais plutôt des rapports sur les Droits de l'Homme, des études, des réflexions sur les situations économiques, politiques, sociales... J'ai beaucoup travaillé aussi sur la situation des femmes, des enfants, des peuples indigènes, etc.

    Ecrire me passionnait depuis toujours. Autant je n’ai jamais eu de prix en mathématique, autant j’ai raflé tous les prix de français tout au long de ma scolarité ! Je lisais  dès que je pouvais, même en cachette au lieu de dormir. Très jeune, je dévorais la littérature russe et latino-américaine. 

    Mes débuts littéraires – si ce n’est pas un trop grand mot –  remontent aux années 90 avec ma participation à des concours de nouvelles, récompensés par des prix en France et en Italie. Je situerais le début de ce travail, de façon plus constante, avec la maladie de mon mari. À  l’époque, j’ai dû interrompre beaucoup de mes activités pour m'occuper de lui, dédiant tout mon temps à le soigner dans l'espoir de le sauver. C'est alors que je me suis mise à travailler l’écriture tout en étant à ses côtés. J'ai commencé avec un livre sur le Brésil qui n'est toujours pas fini : «  Le Cristal de Iemanjá ». Une nouvelle, qui est extraite d’une partie de ce livre, a été publiée dans le recueil « Les Amours Impossibles des Femmes qui ont changé le Monde ». La nouvelle a reçu le Prix Jacques Chabanes de l'Académie Arts-Sciences-Lettres. Je n'ai pas pu continuer la rédaction de ce livre car cela me demandait beaucoup trop de temps et la maladie de mon mari s'aggravant, je me suis donc contentée d’écrire des nouvelles. « Un ‘Alien’ nommé Docteur Crabe » a été écrit dans la clinique, la nuit, dans la chambre que j'occupais avec mon époux. C'était pour un concours de lettres. Et la lettre s'est appelée « Lettre au Docteur Crabe ». Docteur Crabe était l’appellation que mon mari et moi avions donnée à son cancer pour en parler en public et ne pas utiliser le terme cancer ou tumeur quand nous ne souhaitions pas que les autres comprennent le sujet de notre conversation. « Lettre au Docteur Crabe » a gagné le concours et le livre ensuite a été préfacé par le fondateur du mouvement des Soins palliatifs en Italie, le professeur Vittorio Ventafridda.

    Après la mort de mon mari,  il m’a fallu du temps pour émerger du tsunami que son départ avait provoqué. J'ai repris ensuite l'activité littéraire en parallèle avec mon travail de formation du personnel soignant en accompagnement à la fin de la vie et en soins palliatifs, mon activité de bénévolat pour l'Association que j'ai fondée et mon travail professionnel de soutien aux personnes qui viennent régulièrement demander de l'aide.

    Je partage mon temps entre la France et l'Italie. Ayant des activités dans les deux pays, je travaille indifféremment dans les deux langues. J'ai donc des livres publiés  des deux côtés de la frontière. Certains sont écrits directement en français, d'autres en italien. En général, je m'auto-traduis et je fais vérifier mes traductions par des personnes compétentes.

     

    Mes livres en français :

    « Les Amours Impossibles des Femmes qui ont changé le Monde »

     

    « Le Mystère du Palais Farnèse »

     

    « Le Voyage Initiatique d'Elena - Une Rencontre au-delà du Temps et des Mondes »

     

    « Dormez ! Retrouvez votre sommeil d'enfant: Secrets, exercices, remèdes naturels et efficaces »

     

     « Padi et l'aventure de la vie »  

    http://www.amandacastello.com/livre-Padi.html

    https://www.facebook.com/pages/Padi-et-laventure-de-la-vie/253862134695922

    D'autres sont en italien et non pas encore été traduits en français.
    D'autres encore sont… dans le tiroir.
    Quand on est dans une activité de soutien à la personne en souffrance, il est très difficile  de se consacrer régulièrement à l’écriture comme je le souhaiterais. J’envie les auteurs/es qui déclarent travailler X heures par jour !

     

    3. Quel lien existe-t-il, pour toi, entre le besoin d’écrire des livres, et la conscience du caractère éphémère de la vie ?

    J'aimerais pouvoir dire, comme certains auteurs, « tous les matins j'écris » ou « tous les soirs à partir de 22 heures je m’assieds à mon bureau et je me plonge dans mon manuscrit ». Pour moi, c'est impossible. Le type de vie que j'ai ne me le permet pas. Pourtant ce besoin d'écrire est viscéral. Quand on travaille, comme moi, sur la fin de la vie, on donne plus de valeur à chaque instant qui passe et plus précisément on possède une profonde conscience du caractère éphémère de la vie. Le besoin de ce que l’on considère important est donc encore plus pressant. Mais pas dans le sens où le temps passe et qu’il faut laisser un message à l'humanité. Non. Ce serait une grande prétention qui n'est pas la mienne. Mais se poser la question : qu'est-ce que j'ai à dire ? qu'est-ce que j'ai reçu et qu’il est utile de transmettre ? est-ce que cela est une des raisons pour lesquelles je suis ici ? Si c'est le cas, alors je dois écrire.

     

    4. Est-ce que tes livres te permettent d’aborder d’autres thèmes que tu n’as pas l’occasion aborder en tant que conférencière, ou au contraire, sont-ils des compléments à tes interventions ?

    Voici une excellente question.

    Bien sûr, quand je parle des thèmes qui sont les miens : l’accompagnement à la fin de la vie, le respect de la personne en deuil, les enfants en deuil etc. tous ces thèmes,  mon idéal, ma philosophie de la vie et mon écriture. sont objet aussi bien de mes cours, de mes conférences et donc de certains de mes écrits. Par exemple, j’ai écrit un livre pour les jeunes, de 6 à 15 ans, « Padi et l'aventure de la vie » pour répondre à des besoins ressentis chez les enfants, les familles, les enseignants, les soignants.

    Il y a forcément une interaction entre ma propre formation, mon expérience, mes centres d'intérêts et mon activité principale.

    Padi et l_aventure de la vie_COV

     

    Un autre exemple significatif est « Le Voyage Initiatique d'Elena. Une Rencontre au-delà du Temps et des Mondes ». C'est un livre auquel je tiens beaucoup. Pour moi, il est comme un enfant porté longtemps en gestation. Il est le fruit de toute une vie, d'expériences, de partage avec le monde du chamanisme en Amérique Latine où j'ai beaucoup appris. J'ai essayé de transmettre dans ce livre très spécial, de nombreuses expériences, croyances, un vécu, tout un patrimoine qui va justement bien « au-delà du temps et de l'espace ». Au début, j’ai hésité. Que faire ? Écrire un essai sur ce qui se passe après la mort physique ? Cela n’aurait intéressé que les spécialistes, des lecteurs préparés ayant déjà une connaissance du sujet ou des personnes en quête d'informations sur la question. Or, je voulais toucher un large public, transmettre à de grands adolescents et à des adultes tout ce que j'avais découvert, appris, expérimenté. C'est la raison pour laquelle j'ai choisi de le faire sous la forme d'un roman. On y trouve, bien sûr, des parties qui, comme le nom l'indique, sont romancées et permettent de classer ce livre dans la catégorie des ouvrages « fantaisie », mais la limite entre la dimension de l’imaginaire et une certaine forme de réalité est souvent mal définie et peut laisser place à des interprétations personnelles, comme cela s'est vérifié dans de nombreux commentaires des lecteurs et des lectrices.

    Le voyage inititique_quarta

     

    Un autre livre comme « Le Mystère du Palais Farnèse » est également un livre qui mêle la réalité et l'imaginaire. La réalité, c'est un projet de solidarité concernant le développement dans une région italienne de défibrillateurs semi-automatiques pour sauver des vies, celles de personnes dont le cœur en fibrillation conduit à une mort subite sans l’intervention immédiate de cet appareil. Je me suis beaucoup impliquée dans ce projet, en tant que bénévole, afin de promouvoir ce projet, en Italie d’abord, puis au niveau de la communauté européenne. La réalité se manifeste avec l’exposition de l’artiste italien, Getty Bisagni, qui a passé 20 ans de sa vie en France. Ce vieux monsieur est un très grand peintre contemporain et un ami de longue date. Je l’ai impliqué dans ce projet de solidarité, car lui-même ayant réchappé à de graves problèmes cardiaques était très sensible à l’argument. La réalité s’appuie donc sur cette exposition avec des œuvres très engagées au niveau social et qui me touchent beaucoup. L'imaginaire c'est ce qui se passe à l'intérieur du Palais Farnèse : des œuvres qui interviennent, agissent, animées d’une vie propre, provoquant stupeur, angoisse et moult interrogations. Encore une fois, l'influence de l'Amérique Latine, du chamanisme, de la magie se glisse entre les pages pour associer la réalité à l'imaginaire.

    Le Mistere du Palais Farnese_4 de coverture FR
     

     

    « Les Amours Impossibles des Femmes qui ont changé le Monde » est un recueil de sept nouvelles, sept histoires, celles de sept femmes de continents divers, dans sept pays différents et à sept époques distinctes. Toutes ces femmes ont existé ou existent encore. Une façon pour moi de rendre hommage à des héroïnes anonymes dont le nom ne figure pas au Guinness des Records ou dans les livres d'Histoire. Elles ont vécu des aventures dramatiques, violentes, puissantes, douloureuses et pourtant pleines d'amour et d'espoir. Chacun de ces récits pourrait devenir un livre en soi. L'un des critiques littéraires, lors d’une présentation de cet ouvrage, m’en a d'ailleurs fait  la remarque. Il n'est pas dit qu'un jour je ne reprenne ces histoires, une à une, pour les transformer en sept livres...

    Les amours Impossibles des femmes_ quarta

     

    « Dormez ! Retrouvez votre sommeil d'enfant: Secrets, exercices, remèdes naturels et efficaces ».

    Il ne s’agit pas d’un livre de « recettes » mais d’une méthode pour améliorer nos nuits et en conséquence, notre vie. Les nuits sont aussi importantes que les jours et constituent une partie essentielle de notre équilibre. Le sommeil est la moitié de la santé, dit un proverbe. Combien de personnes voient leur santé fragilisée à cause d’un manque de sommeil, d’une mauvaise qualité de celui-ci. Pire, combien sont-elles à souffrir d’insomnie? Aidant de nombreuses personnes affectées par des troubles du sommeil, de l’anxiété et par d’autres problèmes liés au stress, je tiens des consultations et des formations.


    Cet e-book est le résultat de mon expérience. Chaque chapitre développe un thème spécifique. Les sujets ont été choisis avec attention et placés selon un ordre qui permet au lecteur de contrôler facilement l’évolution de son amélioration. L’approche didactique de cette formation, soigneusement étudiée, facilite l’apprentissage et les progrès. La méthode comprend des exercices, des remèdes naturels et efficaces pour bien dormir Elle fournit aussi des liens et des programmes à télécharger gratuitement… Ce livre est enrichi de photos, d’illustrations et de reproductions de tableaux. Il n’existe qu’en version e-book.
     

    Dormez_Cov

     

     
    [Interview à suivre !] 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :