• Bois ta Gau Jal, ça t'évitera d'aller à Lourdes !

    Je suis paysan, mes vaches mangent de l'herbe verte, personne n'a le droit de s'en approcher, et encore moins de les manger.

    Chez moi, comme en Inde,les vaches sont sacrées, et leurs bouses sont divines.

    Lorsque l'on mélange les excréments de mes vaches à des herbes médicinales, on obtient des tas de bons produits pour la santé. Ne le saviez-vous pas ?

    Vous pensez être en train de lire encore un délire personnel de Bregman, pas vrai ? Eh bien non, car figurez-vous qu'à Ahmedabad, dans l'ouest de l'Inde, l'équipe du professeur Kesari Gumat l'affirme désormais haut et fort : "Il y a du divin dans la bouse de vache", et cela représente bien plus qu'un symbole spirituel.

    Là-bas, on y a développé toute une gamme médicinale, sous forme de gélules, à base d'urine et de bouse, pour soigner des maladies allant des troubles respiratoires aux cancers, et je ne vous parle pas de l'épreuve proposée aux visiteurs, pieds nus, qui consiste à leur faire traverser un tapis très odorant de bouse encore tiède en train de sécher au soleil.

    "Marcher sur de la bouse fraîche est très bon pour la santé. Cela tue tous les germes et les bactéries et cicatrise les plaies. Et la bouse sèche est un formidable gommage pour se débarrasser des peaux mortes et améliorer la circulation sanguine" (source GoodPlanet, 04/03/2010)

    Ces excréments, habituellement peu appréciés des parisiens, seraient même conseillés pour la toilette quotidienne mélangés à du savon (ah ! quand même ?), du shampooing ou du dentifrice (si vous êtes volontaire, sortez du rang, j'aimerais vous voir de plus près !)

    La bouse pourrait servir également de bâtons d'encens (hum... ça sent bon, chez toi, non ?) ou de répulsifs à moustiques (à condition d'aimer les mouches, alors, non ?)

    et dire que tout ça sort du cul d'une vache...

    Normalement, là, vous vous demandez si Charlie Bregman n'a pas publié son article du premier avril un peu trop tôt,  mais non, je persiste, tout est vrai. Là, j'avoue, l'actualité insolite a largement dépassé mon imagination la plus débridée.

    Pour la peine, j'irais bien me servir une boisson rafraîchissante, genre soda, et je me félicite de ne pas être invité à l'apéro au RSS (Rashtriya Swayamsevak Sangh pour les geeks qui auraient cru repérer un mot culte de leur vocabulaire) car l'on pourrait m'y proposer une alternative "salutaire" aux habituels pepsi ou coca-cola : la "Gau Jal ", une boisson à base de pisse de vache. Euh... Excusez-moi, mon clavier a glissé, je voulais dire "à base d'urine bovine" (c'est sûr que ça fait un peu mieux, déjà).

    Ne riez pas trop car cela risque de bientôt terminer dans les verres d'apéro de vos amis branchés : en attendant le feu vert du gouvernement (s'il vous plaît, continuez à nous envoyer du thé !) la firme travaille déjà sur l'emballage, le marketing et la conservation du liquide par rapport à la chaleur.

    J'imagine la tête du journaliste qui a récolté ces informations. Il a dû se mettre à bafouiller quelque chose entre deux rires contenus, du genre : "et du point de vue de l'hygiène ?"

    On lui aura répondu qu'une fois collectée, la bouse sèche généralement une semaine avant d'être fondue à haute température, ce qui a pour effet de tuer tous les germes et bactéries. Le résultat final se présente sous l'aspect d'une poudre marron grisâtre. L'urine, quant à elle, est distillée, afin de la libérer de ses impuretés.

    La médecine classique s'avoue divisée sur les bienfaits des soins, certains soulignant que les propriétés curatives présumées des excréments n'ont jamais été validées par une quelconque organisation indépendante. Un cancérologue travaillant au centre de recherche sur le cancer dans l'Etat du Gujarat, Mayur Patel, reconnaît, lui, qu'il accepte que ses patients prennent des médicaments à base de bouse, car "cela n'a pas d'effet négatif"...

    Alors si cela n'a pas d'effet négatif, on dira que ça fait au moins un point positif !

     
     
    Et pour ceux qui veulent plus de précision à propos du business de la bouse sanctifiée, voici une video d'arte :
     
     
     

    Fabuleuse histoire des excréments 3 (3/3)
    envoyé par baymeric. - Vidéos des dernières découvertes scientifiques.
     
     
    Bookmark and Share<script type="text/javascript" src="http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js?pub=bregman"></script>

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :