• Laisser-passer A38, version 2009-1003PK

    Hier, je reçois mon formulaire de taxe professionnelle.
    Etant auto-entrepreneur ayant opté pour le prélèvement libératoire trimestriel, je bénéficie d'une exonération de taxe professionnelle sur mes 3 premières années d'activité.
    J'appelle donc le Centre des Impôts ce matin pour savoir s'il faut vraiment que je perde du temps à remplir leur paperasserie inutile...

     



    (ça sonne six fois et j'entame la première gorgée de ma tasse à café)

    - Madame XX427BN1, Centre des Impôts de Racketcity.
    - Bonjour madame, (refrain) je vous appelle parce que j'ai reçu un formulaire de taxe professionnelle hier. Je suis auto-entr... (refrain)
    - Vous êtes sur quelle commune ?
    - (nom de ma commune)
    - Veuillez patienter, je vous passe le service de la personne affectée à votre secteur.

    (ça sonne au moins quinze fois sans exagération, j'hésite à raccrocher, finalement, je me ravise, et ça sonne encore bien 15 nouvelles fois avant que quelqu'un ne décroche)

    - Mr XY515PN2, blablabla bla bla.
    - Bonjour monsieur. (refrain)
    - Veuillez rester en ligne. Je vous passe la personne concernée.

    (ça sonne à nouveau dans un autre service. Ma tasse à café est presque vide mais j'hésite à la finir car j'ai peur que cela ait des incidences graves sur mon état d'énervement latent. Ah ! Je suis tombé sur l'efficacité personnifiée, qui décroche son téléphone à la quatrième sonnerie)

    - Madame XX119SN3, bidibidi bidibidibobo, bonjour.
    - Bonjour madame. (refrain : je vous appelle parce que j'ai reçu un formulaire de taxe professionnelle hier. Je suis auto-entrepreneur...) et comme j'ai créé mon activité cette année et que je suis en prélèvement libératoire trimestriel, je devrais bénéficier d'une exonération...
    - (ton las) Il faut quand même remplir ce formulaire provisoire, dont nous ne tiendrons pas compte le cas échéant.
    - Ah ? Bon... Par contre, il n'y a pas de case appropriée pour les auto-entrepreneurs ?
    - Non. (ton autoritaire) Vous devez préciser la date de création de votre entreprise, le chiffre d'affaires 2009... (ton faussement conciliant) Vous la voyez, la case à remplir, pour la date de création ?
    - Heu... je n'ai pas le formulaire sous les yeux, attendez deux minutes... je n'ai pas encore vraiment tout lu mais ça ne devrait pas être trop dur pour la trouver...
    - (ton cassant) Ah, vous n'avez pas lu le formulaire.
    - Ben non, je ne l'ai pas regardé, je préfère vous appeler avant pour savoir s'il faut vraiment que je le remplisse. (agacé, mais TRES contenu)
    - Oui, il faut le remplir.
    - Même en étant en prélèvement libératoire ?
    - Vous êtes en prélèvement libératoire ?
    - (dans mes entrailles, le café commence à se transformer en un bouillon sur le point de rentrer en éruption) Ben oui. (censuré : ça ne fait pas plusieurs fois que je vous le dis, espèce de *** ?!)
    - (ton du policier qui va vous mettre une amende) Donnez-moi votre numéro SIRET, afin que je vérifie.
    - (j'ai bien fait d'appeler de bon matin, il me reste encore un peu d'attitude zen en moi. Restons courtois. Comme sur les constats à l'amiable.) Je vous le donne : c'est le...


    (petit délai de traitement)

     - Ah, oui. Vous êtes en prélèvement libératoire. Effectivement, en prélèvement libératoire, vous êtes exonéré de la taxe professionnelle pendant deux ans... (Hum... Pendant trois ans, mais bon, ça, on verra ça plus tard, on ne va pas tout compliquer...) Ce n'est pas la peine de remplir le formulaire. (ton neutre, ni merci ni merde, ni remords ni regrets)
    - Je n'en tiens pas compte, donc ? (on va se le faire confirmer une dernière fois parce que j'ai l'impression d'être dans un monde parallèle, là...)
    - Non non. Ce n'est pas la peine.
    - Bien. Merci. Au revoir.


    (je raccroche)

     - PUTAIN ! MIMINE ! TU SAIS QUOI ? C'EST VRAIMENT DES TARRES, CES FONCTIONNAIRES ! ILS SONT VRAIMENT A DYNAMITER, CES CRETINS !
    Ma femme, fonctionnaire :
    - Ah, ça, mon pauvre, je le savais, que ça allait t'énerver !

     

     

    Bookmark and Share <script type="text/javascript" src="http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js?pub=bregman"></script>

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    L.L.
    Mardi 14 Décembre 2010 à 21:25
    Fils d'artisan, je peux vous dire que c'est comme ça tout le temps ! Mon père a failli mettre la clé sous la porte à plusieurs reprises à cause de choses mal interprétées. Courage ! MDR
    2
    charliebregman Profil de charliebregman
    Dimanche 19 Décembre 2010 à 22:41
    Ce qui n'a pas tué votre père l'a certainement rendu plus fort%u2026 Il faut bien voir du positif en toute circonstance ;-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :