• Pack de Pâques, épique époque !

     

     

    Au secours ! Les cloches de Pâques m’ont rendu sourd !<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Elles sont venues faire ding ding dong sur mon pas de porte, et comme je n’ai pas de porte, c’est mon tympan qui a tout pris. Aïe. Je me suis mis à hurler. Heureusement, parce que, du coup, ça leur a fait peur, aux cloches du Pack. Du coup, elles sont allées embêter le voisin d’en face qui ne veut jamais rien entendre à propos des journées d’entretien du lotissement. Bien fait pour lui. Si ça pouvait le rendre sourd, ce ne serait pas plus mal. On saurait au moins à quoi s’en tenir avec lui.<o:p></o:p>

    Sur mon paillasson, il y avait du chocolat. Ça tombait bien parce que moi, les trucs qui me rendent sourd, ça me donne une terrible envie de manger du chocolat.<o:p></o:p>

    Alors j’ai commencé par une poule. A l’intérieur, comme il y avait des œufs, j’ai continué par les œufs. Et puis dans les œufs, il y avait des surprises : encore des petits œufs, de toutes les couleurs, le genre de truc que tu te demandes s’il y a plus de peinture ou plus de sucre.<o:p></o:p>

    J’ai tout mangé. J’étais contrarié. Vachement contrarié.<o:p></o:p>

    Je ne pensais pas que ça contrariait autant, que d’être sourd.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Et puis je me suis rendu compte qu’il y avait aussi un gros lapin aux dents roses, qui faisait le malin avec des yeux aussi grands que les miens quand j’ai ouvert la porte.<o:p></o:p>

    Il devait ce foutre de ma gueule, c’est sûr.<o:p></o:p>

    Lui, il m’a tellement tapé dans l’œil que je lui ai fait sa fête : plus d’oreilles et plus de tête.<o:p></o:p>

    Qu’est-ce que c’est bon, le chocolat !<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Mais ce que je n’aurais pas dû toucher, ce sont les petits poissons. Trop bons, mais sans doute pas frais. Parce que aujourd’hui, je suis malaaaaaaaaaaaaade !<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    C’est con. C’est toujours pareil, quand je pose des vacances à Pâques.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Enfin, bref ! Ce qui me rassure, c’est que ce week-end, j’ai reçu ce mail :<o:p></o:p>

    « Mon neveu qui m’apportait un œuf m’a parlé de vous. Est-ce que je peux faire partie de votre fan-club ?! »<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Whaou ! Ça y est, je suis une web-star !!!<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    C’est qui le neveu ?<o:p></o:p>

    Ah ? Bernard ?<o:p></o:p>

    Ben c’est de la triche, alors ! Bernard, c’est mon pote d’enfance. Je ne l’ai même pas connu sur le net, puisqu’on jouait déjà à celui qui pisse le plus loin quand on avait quatre ans (tiens, le « déjà » est peut-être en trop, ça pourrait prêter confusion … je vais le barrer, sinon vous allez penser qu’on y joue encore) !<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Mince, alors !<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    En plus, je voulais rester incognito, et dans cette misérable petite ville de cent clampins, quand les gens commencent à vous mettre dans le pack Pâques, tout peut aller très vite.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Voyons, voyons …<o:p></o:p>

    Demain, la cousine de Bernard apprend à ma collègue de bureau que je ne suis pas celui qu’elle croit : mon vrai nom est Charlie Bregman ! Le soir-même, tout le bureau est connecté sur mon blog à l’affût d’articles indélicats et croustillants à se mettre sous la dent. En fin de semaine, mes deux patrons décident de m’envoyer un recommandé pour me licencier parce que je ne respecte pas leur gentil contrat unilatéral comme quoi je ne dois pas avoir d’autre activité que celle qu’ils me donnent dans leur entreprise. Lundi, je reçois le courrier. Mardi, je les appelle pour savoir si je viens quand même mercredi, vu que c’est mercredi que je suis censé revenir de mes vacances. Mercredi, ils me déconnectent du serveur général et me séquestrent dans leur cave, avec une frontale sur la tête, afin que je termine au plus vite les plans d’exécution d’une gendarmerie dont j’aimerais bien rencontrer un responsable (please ! sauvez-moi ! ce sont des bourreaux, des tortionnaires, des esclavagistes) !

    <o:p></o:p> 

    Vendredi, ma femme s’inquiète enfin et engage des recherches.

    <o:p></o:p> 

    Lundi premier mai. Les gendarmes ont pas mal à faire avec les sorties de route (tiens, ça me fait penser qu’il faudra vraiment que je vous parle de ce film, là, « Sortie de route », quand on me laissera sortir de la cave) donc faudra attendre mardi pour voir la lumière.

    <o:p></o:p> 

    Mardi. Rien.

    <o:p></o:p> 

    Mercredi. Rien non plus. Faut pas compter sur les secrétaires pour me sortir de là car c’est bien connu que les secrétaires sont toujours les bras droits les plus forts et musclés du patronat.<o:p></o:p>

    Jeudi, vendredi … et merde. Encore un week-end à bouffer les calques des projets d’archi abandonnés aux archives.<o:p></o:p>

    Lundi. Huit mai. Encore des sorties de route. Putain, vous ne pouvez pas rouler moins con, bordel ? Je pourrais déjà être libéré, si vous faisiez un peu plus gaffe.

    <o:p></o:p> 

    Mardi. Ah ! Un espoir !

    Lucille, la petite étudiante en alternance revient à l’agence. Elle, elle va s’inquiéter. C’est ma seule chance.<o:p></o:p>

    Va falloir que je crie très fort son nom. Dès qu’elle viendra pisser, elle ne pourra pas faire autrement que de m’entendre parce que ces cons d’architectes ne m’ont même pas bâillonné !<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    … à moins qu’elle ne vienne pas pisser ici de la journée.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Alors, j’espère qu’elle aura ses règles.<o:p></o:p>

    Une nana qui a ses règles va beaucoup plus aux toilettes que les autres nanas. J’ai déjà remarqué ça.

    Il ne faut pas m’en vouloir, ma petite Lucille, mais tu ne pourrais pas avoir tes règles mardi 09 mai ?

    Tu ne peux pas savoir quel plaisir ça me ferait, que tu te pointes à l’agence avec tes règles, ce jour-là !

     

     

    Grâce à toi, je serai enfin libéré !

    <o:p></o:p> 

    <o:p> </o:p>

    Ah ! Lucille ! Si je ne t’avais pas … Mon emploi serait pour moi une épreuve insurmontable, un parcours du combattant, un véritable Koh Lanta version architectes !<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    En attendant mon jour de gloire, avec ma photo dans le journal et la photo de mes employeurs les menottes aux poings, je me demande si je n’aurais pas dû rester un peu plus anonyme, avec cette histoire de blog.<o:p></o:p>

    Je n’aurais pas pu choisir un autre pseudo, d’abord ? Un truc du genre qu’on ne peut jamais savoir qui c’est qui se cache derrière, comme mlkjhgfdsq, par exemple, ou dipat, trentenaire ou encore vengeur_masqué …<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Je suis vraiment un novice.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    J’ouvre un blog d’ado avec plus de quinze ans de retard, et en plus, je me plante dans le choix du pseudo.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    J’ai vraiment tout faux, en plus d’avoir tout mangé le chocolat comme un salaud.

     

     

    <o:p></o:p> 

    <script language="javascript" type="text/javascript">// <![CDATA[ WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;]]></script> <script language="javascript" type="text/javascript" src="http://script.weborama.fr/gold.js"></script> <script language="javascript" type="text/javascript">// <![CDATA[ if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,224736);}]]></script>


  • Commentaires

    1
    visiteur_cloclo
    Vendredi 21 Avril 2006 à 11:21
    donne nous l'adesse d'ou tu bosse et la porte de la cave ne tiendra pas longtemps ;)

    bisouxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
    2
    visiteur_Liliput
    Lundi 4 Décembre 2006 à 14:53
    Je n'avais pas encore lu ce texte, excellent d'ailleurs ... Je me demandais justement hier quel style de texte t'allait le mieux, auj' j'ai trouv? le d?re ! J'adore qd tu p?s les plombs !!!
    Vivement P?es, que tu nous pondes ?ouveau un floril? de tes id? les plus surr?istes :)

    ... ?oins que ... A Noel, tu manges bc de chocolat ?! :o*
    3
    charliebregman
    Mardi 5 Décembre 2006 à 11:12
    A Noel, je serai papa pour la deuxi? fois : ?devrait m'assagir :)
    4
    visiteur_fullmetalgi
    Samedi 10 Février 2007 à 16:33
    Charlie bregman, ?rnel adolescent °0° ?
    Eh, ?t'arrive souvent de jouer ta vie sur un truc comme les p?odes mensuelles d'une femme ? -_-
    Cette article m'a bien fait rire. J'ai remarqu?ue tu as quand m? le don pour d?er le premier sujet d'un texte ;-)
    fullmetalgirl, partie se faire une tartine de nutella ^^
    Ahh non !! ne me fais pas ces yeux, l?nutella!
    5
    charliebregman
    Dimanche 11 Février 2007 à 10:26
    Je suis presque s?ue rien que les mots "tartine de Nutella" suffisent ?e redonner le sourire pour ces moments o? croyais l'avoir perdu ...
    Pas vrai ?

    A ce propos, Horemheb est apparemment un tr?grand cacaopathe ;)

    Bon week-end !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Bises.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :