• Payez-les !

    Si tu aimes les histoires de carottes, tu devrais cliquer là-dessus ...

    CLUSES, Haute-Savoie - Le propriétaire d'un petit blog haut-savoyard, frustré par le taux important de personnes ne lisant pas son blog, a mis en place un système pour encourager les internautes à venir le visiter : il les paie.

    Charlie Bregman, blogueur récidiviste de Cluses, offre aux enfants de sa ville un euro pour chaque heure passée à lire son blog.


    Heu ... Veuillez pardonner ce petit problème technique. Je reprends, donc :



    NOBLEJAS, Espagne - Le maire d'une petite ville espagnole, frustré par le taux important d'échec scolaire dans sa commune, a mis en place un système pour encourager les jeunes à étudier: il les paie.

    Augustin Jimenez, maire socialiste de Noblejas (centre), offre aux enfants de sa ville un euro pour chaque heure passée à lire à la bibliothèque municipale.

    "Pouvons-nous et devons-nous rester les bras croisés alors que, de manière évidente, nous voyons que les élèves ratent leur scolarité?" Telle est la question que s'est posé le premier magistrat de Noblejas, ville de 4.000 âmes au niveau socio-économique plutôt élevé.

    D'après lui, le taux d'échec scolaire local s'élève à 80% si l'on prend en compte les enfants qui achèvent leur scolarité à l'âge obligatoire de 15 ou 16 ans.

    "La discipline pour les études est en recul", constate amèrement Augustin Jimenez. "Pour arrêter cela, nous avons besoin de sanctionner ou de payer le goût d'étudier."

    La proposition du maire a reçu un accueil mitigé chez les élèves et leurs parents. "Au lieu de donner de l'argent aux jeunes qui iront à l'école pour obtenir un euro plutôt que d'étudier, ils pourraient le dépenser pour un parc ou des activités destinées aux enfants", a réagi l'étudiante Maria canada Campos.

    Une récente étude de la Commission européenne a fait apparaître que 31% des élèves espagnols quittent l'école précocément. D'après cette même étude, les jeunes espagnols sont les plus faibles en lecture que leurs homologues du reste de l'UE. En Espagne, 21% des élèves âgés de 15 ans rencontrent des difficultés scolaires. A titre de comparaison, la moyenne européenne s'élève à 19,8%.


    source : yahoo News.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :