• Phénomène Royal en Amérique

     

     

    Hier, sur internet (c'était sur les pages d'actu de Yahoo, pour ne rien vous cacher), je suis tombé sur un article incroyable. En gros titre, attention, tenez-vous bien, ça décoiffe : "Phénomène Royal : j'ai inspiré Obama et ses équipes nous ont copiés."

    Pour rappel, l’Obama en question n’est pas un état d’Amérique, mais le nouveau Président des Etats d’Amérique. Accessoirement, ce jeune homme plein d’enthousiasme et de vigueur fait partie de la communauté noire, et il habite désormais à la Maison Blanche.
    Je ne l’invente pas.
    Les photos de famille sur le perron avaient toujours l’air un peu fade : blanc sur blanc, « plus personne ne Bush »… Là, ce sera noir sur blanc, « fermez la bouche ! »
    Non parce que je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les Noirs, quand ils sourient, on voit beaucoup les dents, c’est une question de contraste… et c’est voulu ! Les dents bien blanches, chez les Noirs, c’est toute une stratégie : comme toute la partie soit-disant civilisée du monde ne s’est jamais souciée de leur manque d’électricité, en Afrique, ils ont développé d’autres moyens de s’éclairer dans la nuit. Question de pratique : ils sourient, et ça éclaire les pistes comme des phares de voiture.
    Au moins, ça marche, et en plus, ça ne pollue pas.
    Pour subvenir à leurs besoins d'éclairage, il leur a simplement suffi de développer un peu plus que nous le sens de l’humour et de la fête… ce qui ne va pas sans un optimisme inébranlable, alors que pour nous, pour être honnête, l’expérience de l’optimisme se résume au fait de rêver pouvoir leur mettre une branlée à l’athlétisme.

    Belle revanche, par conséquent : longtemps, on aura pris les Noirs pour des primates ; ce sont désormais des lumières.
    Bien fait.
    Le Blanc n’a plus qu’à aller se rhabiller ou se faire faire pigmenter la peau, s’il désire ne serait-ce que « côtoyer » celui qui est désormais l’homme le plus puissant du monde.

    Mais Phénomène Royal, elle, elle a trouvé une autre tactique. Une tactique drôlement stratégique. Un stratège de Femme. Royal.
    Non seulement c’est elle qui a formé Obama, mais en plus, elle n’en a pas honte : elle l’ASSUME !
    Bravo ! Quel courage ! Quelle bravoure ! Cette femme est vraiment barraque au bas mot !
    Il est vrai que devoir assumer la paternité et la responsabilité de la réussite de l’homme le plus puissant du monde, ça exige de… de…
    Je ne sais pas ce qui me retient de finir ma phrase.

    La censure, peut-être ?
    Oui, ça doit être ça…

    Rappelez-vous : on avait déjà eu droit à un Phénomène d’école, lors du dernier débat présidentiel.

    Le petit qui a pourtant gagné s’était obligé de l’appeler « Madame Royal » durant toute la durée du débat, de peur qu’elle lui fiche de mauvaises appréciations illiminatoires sur son bulletin de notes. Maintenant, il s’en fout. De royal, c’est pas le nom, qu’il a, lui : c’est le fauteuil !


    Et comme la dame en question a les yeux bien rivés dessus, au journaliste du Monde, elle a ajouté : « On doit tous s’interroger : cette audace américaine doit irradier l’ensemble du monde. »
    Sous-titrage : « On doit tous se mettre dans la tête que la prochaine fois, ce serait vraiment bien d’élire un président de la république française qui soit une femme ! »

    Compris ?



    En attendant, le hasard des « TOP ARTICLES » de la page sur laquelle j’étais à ce moment-là proposait un concours pour le meilleur job du monde : flâner pendant six mois sur une île tropicale pour un salaire des plus alléchants… »

    Dites donc, Phénomène… si vous alliez vous faire bronzer, un peu…

    Ce ne serait pas formidable, ça, d’avoir une femme présidente qui soit de couleur noire ?

    Je ne fais que proposer. A vous de réfléchir.Mais si ça marche, autant que je vous le dise tout de suite : c’est moi qui ai eu l’idée, c’est moi qui l’ai écrite, et c’est encore moi qui l’ai diffusée.

    Alors merci de ne pas copier !
    Sinon je répèterai à tout le monde, à la récré, que c’est moi qui vous ai inspiré !



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Le minis.taire
    Vendredi 12 Février 2010 à 13:58
    Cet article est hyper culotté à tous points de vue. Vous flirtez en permanence avec le politiquement incorrect mais retombez pourtant sur vos pattes avec beaucoup de talent. Les coups sont nets et précis et le style ne manque pas de panache !
    Merci pour ce grand moment de lecture, monsieur Bregman.
    2
    charliebregman Profil de charliebregman
    Dimanche 14 Février 2010 à 00:38
    Un vieil article que j'avais oublié depuis longtemps. En relisant, il me donne pourtant plus l'impression de jouer à une voltige un peu périlleuse que de vraiment retomber sur mes pattes, mais merci quand même pour le compliment :-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :