• Allez, quoi ! Soyez un brin honnête !

     

     

    Un automobiliste varois a été condamné à 1000 euros d'amende et deux ans de suspension du permis de conduire, pour conduite en état d'ivresse. Les résultats de l'alcootest étaient négatifs mais le tribunal a préféré privilégier les aveux du conducteur !

     

    Plaisanterie ou aveux ? L'homme a en tout cas été pris au mot ! Sur la seule foi de ses déclarations aux gendarmes, un automobiliste varois a été condamné lundi à 1000 euros d'amende et deux ans de suspension du permis de conduire pour conduite en état d'ivresse par le tribunal correctionnel de Draguignan.

    Plus de trois litres d'alcool fort ! C'est ce que l'automobiliste avait déclaré avoir consommé, lors d'un contrôle en octobre 2005 dans le golfe de Saint-Tropez : les éléments consignés sur le procès-verbal indique ainsi que l'homme, âgé de 54 ans, s'était vanté d'avoir bu, ni plus ni moins, de quinze pastis, dix whisky, un litre de vin rouge et le midi deux pastis et un litre de vin rouge.

    Le tribunal n'a pas tenu compte de l'éthylomètre qui indiquait un taux d'alcoolémie de 0,40 milligramme, car il ne mentionnait pas la date du dernier étalonnage, mais a condamné l'automobiliste le croyant sur parole. Le ministère public avait requis deux ans de suspension du permis de conduire.

     

    source : NEWS LCI

     


     

    <script language=javascript type=text/javascript> WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;</script> <script language=javascript src="http://script.weborama.fr/gold.js" type=text/javascript></script> <script language=javascript type=text/javascript> if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,224736);}</script>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :