• Arche de Noé du troisième millénaire

     

    La Norvège a lancé lundi sur un archipel isolé de l’Arctique la construction pour 3 millions d’euros d’un entrepôt destiné à assurer la survie des principales semences de la planète en cas de catastrophes naturelles ou nucléaires.

    Qualifiée d'«Arche de Noé» par le gouvernement norvégien ou encore de «chambre forte du jugement dernier» par ses concepteurs, la banque génétique devrait ouvrir en septembre 2007.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Protégée par une porte blindée et des murs de béton armé d'un mètre d'épaisseur mais aussi par les ours polaires, la future chambre forte construite dans une montagne de l'archipel du Svalbard pourra stocker trois millions d'échantillons de semences afin de garantir la survie à long terme des cultures vivrières fondamentales. Entourés par le permafrost (sol gelé en permanence) et par la roche, les échantillons, tels que le blé ou la pomme de terre, seront maintenus à une température de -18 degrés, ce qui garantira leur conservation pendant des centaines, voire des milliers d'années.

    «Cette structure fournira des moyens pratiques pour réimplanter des cultures détruites par des catastrophes de premier ordre», a expliqué Cary Fowler, le chef du Fonds fiduciaire mondial pour la diversité des cultures, une organisation internationale indépendante impliquée dans le projet.

    Si la Norvège, qui a financé la totalité des 3 millions de dollars nécessaires à la construction, sera chargée de la gestion de la chambre forte, les semences entreposées resteront la propriété de leur pays d'origine.

     

     

    source : batiactu

     

    En savoir plus : Futura-sciences

     

     





     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :