• le lundi au soleil

    Des physiciens récupèrent la lumière du soleil pour éclairer jusqu’au cœur des immeubles à bureaux.

     

     

    Le 4 mai 2006 — Plus besoin d’attendre la pause café pour prendre un bain de soleil… Avec l’aide de dame Nature, des physiciens de l’Université de la Colombie-Britannique apportent la lumière solaire jusqu’au cœur des immeubles à bureaux. Leur ingénieuse invention promet de réduire les coûts d’éclairage.

    Le «système de canopée solaire» est constitué d’une série de miroirs, accrochés sur la façade extérieure de l’édifice, qui suivent la trajectoire du soleil et réfléchissent sa lumière vers l’intérieur. Les rayons sont ensuite envoyés dans un long conduit métallique qui traverse l’immeuble et qui sert de luminaire dans chaque espace, un peu comme un néon suspendu au plafond.

    L’intérieur de ce conduit est recouvert sur trois faces d’un film qui réfléchit jusqu’à 98% de la lumière. «Sur la face inférieure, on utilise un autre type de film qui laisse filtrer certains rayons dans la pièce et en réfléchit d’autres, selon leur angle. Ainsi, nous pouvons extraire la quantité de lumière que nous voulons tout au long du conduit pour éclairer chaque bureau», explique Alexander Rosemann, l’un des responsables du projet.

    Un éclairage d’appoint artificiel, à l’intérieur du conduit, compense pour la baisse de luminosité lors des jours moins ensoleillés. «En contrôlant la chaleur qui circule dans le système, on peut aussi réduire les coûts de chauffage l’hiver, et ceux de la climatisation l’été, poursuit la chercheuse Michelle Mossman. Sans compter que les miroirs à l’extérieur font aussi de l’ombre, ce qui rafraîchit l’immeuble en période de chaleur.»

    Selon les calculs des chercheurs, dans une ville aussi peu ensoleillée que Vancouver, les coûts du système seraient tout juste amortis par la diminution des dépenses énergétiques.

    «L’été dernier, au centre-ville de Vancouver, nous avons créé un prototype qui fonctionnait bien, mais nous avons eu le mois de juin le plus pluvieux depuis des années!, raconte la chercheuse. Dans des régions comme le sud des États-Unis ou l’Asie, la canopée solaire engendrerait des économies beaucoup plus importantes.»

    Un nouveau prototype sera installé cet été à l’occasion du Forum urbain mondial des Nations unies, à Vancouver. Les physiciens ont déjà amélioré le système, notamment en matière de design.

    «Nous voulons qu’il ressemble le plus possible à un éclairage de bureau ordinaire, précise Alexander Rosemann. La seule différence, ce sera l’éventail de couleurs que comporte la lumière du soleil par rapport à un luminaire artificiel. En général, les gens préfèrent travailler avec de la lumière naturelle.»

    Ces bienfaits pourront d’ailleurs être mesurés l’année prochaine, quand les physiciens installeront leur invention dans un véritable édifice à bureaux commercial.

     

     

    par Gaëlle Lussiaà-Berdou


    source : Cybersciences

     

     

     

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :