• Echange vie contre vie

    Image DEVIANT'ART

     

     

    Il faut bien se rendre à l’évidence. Il y a des choses à garder, et d’autres à jeter. Tiens, mon appartement, celui que je n’ai plus, eh ben, lui, j’aurais dû le garder, et mon boulot, celui que j’ai toujours, lui, j’aurais dû le jeter.

    <o:p></o:p>

    J’ai cherché longtemps. J’ai fait les petites annonces, j’ai tendu l’oreille et écouté aux portes, j’ai exploré tous les moteurs de recherche … et rien ! Pas une seule agence au monde qui propose ce genre de services !

    <o:p></o:p>

    Je dois être d’une autre planète, c’est sûr !

    <o:p></o:p>

    On change bien de voiture, de coiffure, de maison, de femme, d’emploi, de fréquentations, de mode de vie … Ce n’est pas possible, de changer de vie ?

    <o:p></o:p>

    Moi, je passe mon annonce.

    <o:p></o:p>

    Qu’est-ce que je changerais bien ?

    <o:p></o:p>

    J’échange ma voiture rayée par les autres, contre ta voiture toute parfumée à toi. J’échange ma cuisine qui sent le propre, contre la tienne qui sent les bons petits plats. J’échange ma mère qui donne toujours des leçons contre la tienne qui t’achète des calissons. J’échange mon métier, contre la liberté. Mon pognon, contre la tranquillité, mes patrons contre mon droit de parole, mon air triste contre de l’air frais. J’échange mes colères contre ta naïveté, ma clairvoyance contre ton innocence. J’échange les vieux au volant, contre le plaisir de conduire, les jeunes insolents contre le pouvoir de tout dire. J’échange aussi mes études passées à m’obstiner contre le plaisir que je n’ai pas voulu m’accorder. La griseur des trottoirs en automne, contre les sentiers de la montagne, et cette colère qui me gagne, contre ton œil qui s’étonne.

    <o:p></o:p>

    J’échange mon ennui affectif contre la douceur de tes regards, et le besoin de me faire couper les tifs contre un billet gratuit pour toutes les gares. J’échange l’ail de tes gratins contre la muscade que je mets dans les miens. J’échange mon poids plume contre ta facilité à dormir, et le fardeau de mes nuits contre la légèreté de tes envies.

    <o:p></o:p>

    J’échange ma vie, contre une autre vie.

    <o:p></o:p>

    Mais je t’avertis : je garde mes rêves si précieux, qui me donnent du cœur aux ailes et du baume au plomb, ainsi que ceux et celles que j’aime, afin de me garder une raison d’aimer.<o:p></o:p>

     

     

     

     

     

    <script language=javascript type=text/javascript> WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;</script><script language=javascript src="http://script.weborama.fr/gold.js" type=text/javascript></script><script language=javascript type=text/javascript> if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,224736);}</script>

  • Commentaires

    1
    visiteur_Liliput
    Lundi 9 Octobre 2006 à 21:20
    L'automne rendrait-il Bregman plus po? ?
    2
    charliebregman
    Mardi 10 Octobre 2006 à 23:40
    L'automne me permet surtout de farfouiller dans de vieux ?its ;)
    mais ... chut ! ?reste entre nous ;)
    3
    visiteur_Fullmetalgi
    Samedi 20 Janvier 2007 à 20:50
    Si tu veux tout ?anger sauf tes r?s, alors ne change rien. Car au bout du compte, il n'y a que ?qui compte, que ?de vrai et d'important...
    Et pour ta femme...
    T'as pas fini, oui °0° ? La pauvreeee !
    Socrate n'a t'il pas dit : "Dans tous les cas, mariez-vous. Si vous tombez sur une bonne ?use, vous serez heureux ; et si vous tombez sur une mauvaise, vous deviendrez philosophe, ce qui est excellent pour l'homme".
    Rien ne vaut ce genre de phrase, hein ?
    Alors que valent tous les calissons du monde devant la philosophie ?
    4
    visiteur_bregman
    Samedi 20 Janvier 2007 à 20:54
    Excellent commentaire, que je ne manquerai pas de revenir lire et relire !
    Merci :)
    5
    visiteur_Housbec
    Vendredi 2 Novembre 2007 à 02:50
    Moi aussi je changerais bien ma vie, mais je ne peux pas, elle ne vaut rien ;)
    6
    visiteur_bregman
    Dimanche 4 Novembre 2007 à 21:47
    Bah, y'a toujours moyen d'arnaquer un pauvre na?! ;)
    7
    visiteur_Isa
    Lundi 17 Mars 2008 à 22:22
    moi j'?angerai pas ma vie parce qu'on sait ce qu'on a et on ne sait jamais ce qu'on perd ;)
    8
    charliebregman
    Jeudi 20 Mars 2008 à 21:29
    Oui, mais pour le savoir, il n'y a pas d'autre moyen que de de franchir le cap :)
    Moi, je suis partisan du changement, car seul le changement am? la progression.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :