• Zinedine Zidane, Jamel Debbouze et Bibi Bregman

    ouZinedine Zidane, Zizou, Jamel Debouzze, les deux-magots, premier film, Charlie Bregman, boire un coup incognito

     

    Ce matin, devinez qui m’appelle ! Zidane ! Zinedine ? Ben oui, quoi ! Zinedine Zidane, mon pote ! Zizou, si vous préférez ! Le seul qui ait réussi, à l’école, à me mettre un ballon tellement bien servi entre les jambes que je n’aurais pas pu faire autrement que de marquer le but. Grâce à lui, j’ai eu mon bac. J’étais nul au foot, mais il fallait choisir quelque chose, pour la notation de gym. Comme il m’a dit qu’il s’arrangerait pour être dans mon équipe pour me remercier de l’avoir si souvent laissé me copier dessus en maths, j’ai dit oui, et j’ai eu mon bac, grâce à la gym.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    C’est vraiment un chic type.

     

    J’ai eu un peu peur, quand il est devenu héros national de France et du monde français, en 1998. Mais Zidane n’est pas un de ceux qui chopent la grosse tête pour un petit but marqué de la tête. Il a continué à m’appeler, et même à venir me voir dans mon appartement misérable, là où j’ai même pas pu installer un tapis rouge pour le faire rentrer tellement le couloir il est étroit. J’avais honte. J’ai presque failli me mettre à le vouvoyer, mais il m’a tapé sur l’épaule et il a dit : « putain, ça sent toujours aussi bon la cuisine, chez toi ! »<o:p></o:p>

    Et il est resté à manger toute la nuit.<o:p></o:p>

    Il faut dire qu’on lui a appris à jouer au poker, à Zinedine, et que ça lui plaît vachement beaucoup comme le foot.<o:p></o:p>

    Le poker, vous savez bien ce que c’est : on sait quand on commence, mais on ne sait pas quand ça termine. Alors il est reparti à l’aube, et comme on n’avait pas eu le temps de parler de nos nanas, on a dit qu’on se rappellerait la semaine suivante.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Ça n’a pas manqué.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Dimanche matin, c’est Jamel qui m’appelle.<o:p></o:p>

    Ben, non, pas Jamel Kamel ou Jamel Ouali, quoi ! Chez moi, quand c’est Jamel qui appelle, c’est de Jamel Debbouze, dont il s’agit !

     

    Lui, je l’ai connu au club de théâtre.

    La première fois que j’ai joué avec lui, c’était dans le spectacle

    d'Emilie Jolie.

    Je faisais le coq, et lui, il faisait l’âne. On était un peu bègues, tous les deux. Alors on mélangeait les mots, on en mangeait un sur deux, et l’un sans l’autre, on ne valait pas grand-chose. Jusqu’au jour où Jamel a commencé à faire des prestations pour Canal +, et très vite, je me suis rendu compte que c’est lui qui allait bientôt faire le coq, et moi rester un âne.<o:p></o:p>

    Je lui en ai un peu voulu, à Jamel, de ne pas me pistonner pour faire des trucs avec lui, à Canal. Mais Jamel avait vu loin.<o:p></o:p>

    Il m’avait dit : «  toi, c’est sûr, tu as plein de trucs à dire, mais il faut pas mettre les charrue avant les œufs, parce que si tu veux aller vendre des omelettes, il faudra d’abord attendre que ton talent sorte complètement de ton œuf. »<o:p></o:p>

    J’avais rien compris à ce qu’il entendait par là. Mais j’avais dit oui oui, comme ça, en acquiesçant de la tête, parce qu’il commençait à être célèbre, Jamel, à ce moment-là, et il vaut mieux ne pas se fâcher avec quelqu’un qui commence à être célèbre. Les relations, ça peut toujours servir.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Alors, l’autre dimanche, Jamel Debbouze appelle, et il me fait : « Salut, vieille branche ! Alors ? Tu perds toujours tes feuilles ? »<o:p></o:p>

    J’ai dit : « c’est quoi, cette histoire de feuilles ? Un nouveau sketch ? »

     

    Zizou lui avait dit que je perdais de plus en plus mes cheveux, et que mon psoriasis partait en lambeaux aussi gros que des feuilles de tilleul.

     

    <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

     

    <o:p>

    Evidemment ! Si les deux s’y mettent …<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Je demande à Jamel pourquoi il appelle aussi tôt un dimanche, et il me dit que ce serait vraiment d’ la balle qu’on aille se boire un truc ensemble avec Zizou, cet après-midi. Ah ? Cet après-midi ? Ouais, pas de problème. On se donne rendez-vous à la sortie du métro, alors ?<o:p></o:p>

    Et là, Jamel, évidemment, il psychote : « T’es pas ouf ? A la sortie du métro ? Tu veux qu’il y ait une témeu, ou quoi ? »<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Jamel, il fait partie des deux célébrités les plus populaires de la France de tout le pays.<o:p></o:p>

    L’autre célébrité, c’est … Zidane !<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    « Comment qu’il faut faire, alors ? » je demande.<o:p></o:p>

    Je n’ai toujours pas de tapis rouge, et puis même si j’en avais un, j’aurais peur de le dérouler de peur que ça donne une idée à Jamel de faire une nouvelle connerie chez moi. La dernière fois, déjà, ce con a décroché les rideaux pour se déguiser en mariée, et je me suis fait tuer par ma mère parce que les rideaux étaient irrécupérables tellement qu’ils étaient sales et que l’on était vraiment des sales gosses et qu’il serait temps que l’on grandisse.<o:p></o:p>

    « Hé ! fait Jamel, c’est toi, l’écrivain avec tout plein d’imagination, ou quoi ? Tu crois pas qu’on va te trouver une solution à ta place, non ?! »<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Je me suis creusé la tête et j’ai finalement eu une idée lumineuse : opter pour la ruse !<o:p></o:p>

    Faire diversion devant le café en m’improvisant réalisateur en plein tournage de film, pendant que mes deux compères allaient prendre place à l’intérieur, incognito.<o:p></o:p>

     

     

    J’ai mis une casquette http://charliebregman.estsurle.net sur la tête, histoire de me faire un peu de pub pour mon blog, et j’ai recruté quelques SDF sur le chemin. Zidane et Jamel ont dit qu’ils leur donneraient de quoi se souvenir de l’année 2006.<o:p></o:p>

    Jamel m’a prêté la grosse caméra personnelle de Luc Besson, le grand monsieur mythique qui a tourné mon grand film adoré Léon, et qui a failli nous envoyer son matos waterproof, celui qui lui avait servi pour le tournage du Grand Bleu, parce qu’il avait peur que notre bon plan dégénère à cause de la présence de Jamel.

     

    <o:p>

    J’ai demandé à Jamel qu’il se pointe en scooter, avec un béret sur la tête pour qu’on ne le reconnaisse pas facilement, et il est même arrivé avec une grosse barbe, tellement qu’il a pris son rôle à cœur.<o:p></o:p>

    Zinedine, lui, est arrivé comme prévu : avec un chapeau sur le crâne, et déguisé en inspecteur Colombo, avec un imperméable long sur les épaules.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Dehors, personne ne les a remarqués, parce que moi, à la terrasse du café, j’avais repéré un vieux monsieur avec une bonne bouille très sympathique qui méritait vraiment que l’on en fasse un héros. J’ai demandé à ma femme, qui est infirmière en psychiatrie, un petit médicament rond et rouge, qui pouvait passer facilement pour un truc de la légion d’honneur, vous savez, le petit détail qui rend une célébrité encore plus honorable et importante.<o:p></o:p>

    Le vieux monsieur, je lui ai collé sur la veste, en lui disant qu’il était vraiment bien habillé, et qu’il ne lui manquait que ça pour bien passer à l’écran, et ça a marché. Tout le monde s’est mis à focaliser sur lui et à lancer des rumeurs diverses et variées comme quoi ce type-là avait déjà tourné dans d’autres films, et même qu’il avait eu un césar d’honneur il n’y a pas très longtemps et qu’il avait été également président du festival de Cannes une année.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    J’ai profité de la cohue pour prétexter un petit pipi, et je suis passé à l’intérieur.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Dehors, trois SDF pleins d’initiative, à se demander pourquoi les portes du travail ont pu rester fermées aussi longtemps pour des gars comme eux, ont continué la diversion, en simulant le tournage du premier film de Charlie Bregman.<o:p></o:p>

     

     

    Le titre ?

    Zizou, Jamel et moi.

     

    Quand est-ce que ça sort ? Ben ça, je ne peux pas trop dire, parce qu’on n’avait pas de pellicule dans la moulinette.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Par contre, voici la seule photo prise sur le plateau pour le moment.

     

     

    </o:p>
     

    </o:p> 

    Bien sûr, ça ne va pas vous sauter aux yeux, parce que vous allez vous faire avoir comme tous les autres qui se trouvaient devant le café, mais, en arrière plan, derrière le personnage principal du film, derrière le vieux monsieur qui fait tellement d’ombre à tous les autres personnages secondaires que je me demande si ça vaut le coup de payer les autres, on peut apercevoir mon pote Jamel Debbouze en personne, en train d’avertir l’un des trois SDF responsables de la caméra de Besson, que s’il la casse, il ne faudra pas qu’il se plaigne de ne plus trouver de boulot dans le métier, ainsi que mon autre pote Zizou, au téléphone et en train de répondre à son agent qu’il ne peut pas lui dire ok tout de suite pour le contrat de la prochaine pub, parce qu’il est en ce moment-même en plein tournage avec le grand écrivain réalisateur Charlie Bregman !<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le monsieur un peu coupé par le montant de la verrière, d’ailleurs, c’est moi. C’est Bibi. Charlie Bregman himself, si vous préférez.

     

    <o:p></o:p> 

    <o:p> </o:p>Bien sûr, les vrais fans seront encore déçus de ne pas voir mon vrai visage, mais je sais qu’ils comprendront, car le photographe n’était pas un professionnel, et des photos, nous, les amateurs, on en a tous déjà ratées, pas vrai ?<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Ne la faites pas trop passer quand même, cette photo, parce que Zizou dit que l’on voit trop la marque du soda.<o:p></o:p>

    En fait, comme c’est moi qui les ai invités, Jamel et Zizou, ils ont été sympas. Ils n’ont pas pris un truc trop cher pour moi.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Par contre, le photographe a vraiment mal cadré, parce que le vieux monsieur du premier plan, je ne me suis vraiment pas fouttu de sa gueule, et pour lui, j’y ai vraiment laissé du pognon, au café des Deux-Magots !

     

     

     

      <script language=javascript type=text/javascript> WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;</script> <script language=javascript src="http://script.weborama.fr/gold.js" type=text/javascript></script> <script language=javascript type=text/javascript> if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,224736);}</script>

  • Commentaires

    1
    mlkjhgfdsq
    Samedi 29 Avril 2006 à 22:47
    Ahhhhhhh... Zizou et Jamel, de vieux potes d'enfance... Ils m'ont connu, que j'?is pas plus grande que ? dis !
    A l'?que, Zizou voulait m'apprendre ?ouer du fouttebaule, mais j'?is tr?dou?pour ?ter ses passes, pourtant ultra pr?ses ! En fait, je cours ?'autre bout du terrain d?que j'aper?s un ballon. Mais il n'emp?e que c'est bien moi qui ai lanc?izou dans le monde du fouttebaule. Eh ouais ! Mes parents ont contact?e PSG ?A demande. Sans nous, il serait rest?etit boulanger inconnu, avenue Gambetta ! Il fait quand m? mieux les retourn?acrobatiques que les pains au chocolat.
    2
    charliebregman
    Dimanche 30 Avril 2006 à 16:30
    "fouttebaule" ?
    H?? J'aime bien ce petit d?urnement orthographique !

    ?ient?skdhf lsj s, euh, non, slkhf vlsdhf , m... je me suis encore tromp? slkhlkdjfljuos !!
    3
    visiteur_tonio
    Mercredi 7 Juin 2006 à 10:09
    paparazzo !!!
    4
    charliebregman
    Samedi 10 Juin 2006 à 00:00
    Tonio -> M? pas vrai, je te rappelle que ce sont mes potes :-)
    5
    visiteur_fullmetalgi
    Samedi 20 Janvier 2007 à 18:15
    J'h?te entre mythomane et pub mensong?...
    Bref, ne brisons pas les r?s du grand enfant charlie bregman.
    De plus, j'ai rendez-vous avec Voltaire, et je suis en retard, l?:p
    6
    visiteur_bregman
    Samedi 20 Janvier 2007 à 20:45
    Mythomane ? Moi ?
    Bouhhh...
    ce n'est pas mon genre :)

    Au fait, Jamel me fait dire que Voltaire est mort. Du moins, ils en ont enterr?n il y a quelques d?nnies sous ce nom l?)
    7
    visiteur_Fullmetalgi
    Samedi 20 Janvier 2007 à 20:56
    Quoi ?!
    Mort ?! Le salaud ! ?expliquerai pourquoi il m'a pos?n lapin !
    Les hommes, tous les m?s... Un jour il ?ivent Candide, et l'autre il vous abandonnent d'un coup :'(
    8
    visiteur_bregman
    Samedi 20 Janvier 2007 à 21:51
    Oui mais il a qd m? ?it Candide, ce qui n'est pas n?igeable ;)
    9
    visiteur_Liliput
    Mardi 28 Août 2007 à 22:38
    Dommage pour les photos ... toutes disparues :(
    10
    visiteur_bregman
    Mercredi 29 Août 2007 à 21:06
    fais ch....
    ces putains d'h?rgeurs l?ent tous les uns ?a suite des autres. heureusement qu'Oldiblog ne met pas encore la cl?ous la porte, c'est d? ?...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :