• La Star Ac se lance dans le stage de réinsertion

     

    Ma femme se regarde la Star Ac en boucle. Elle grave les émissions en qualité médiocre pour qu’il y en ait plus à voir sans avoir à se lever du canapé pour changer le dvd. Je n’ai jamais compris pour quelle raison précise elle était fanatique de ce genre de programmes, mais comme cela fait sept ans que nous sommes maintenant ensemble, j’ai compris au moins une chose : je ne comprendrai jamais ma femme !<o:p></o:p>

    Comme elle est enceinte et qu’elle a les hormones qui la travaillent, elle a besoin que je reste auprès d’elle-même quand elle regarde ces conn… euh, ces connaisseurs de la chanson.<o:p></o:p>

    Alors, étant donné la mauvaise qualité des images qu’elle a à me proposer, je lui ai fait remarquer qu’elle ne m’en voudra certainement pas de ne regarder la Star Ac que d’une oreille, le reste de mon corps et de mon esprit étant occupé à la réécriture de ce roman qui ne vaut pas un clou mais qui me prend malgré tout un temps fou.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Première frustration.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Son mari ne regarde pas la Star Ac avec les yeux : elle fait péter un petit fruit.<o:p></o:p>

    Jusque là, rien d’inquiétant, étant donné qu’elle est enceinte, qu’une petite pèche en rab’ un quart d’heures après avoir terminé le dessert, ce n’est pas forcément malvenu pour le bébé. Donc, j’ouvre mon fichier et j’essaie de faire abstraction de cette merde sonore qui m’envahit les oreilles pour me concentrer sur cette merde littéraire qui me colmate l’esprit.<o:p></o:p>

    — Hi hi hi !<o:p></o:p>

    Ma femme est enceinte. Elle est parfois sujette à de petits rires immotivés auxquels il n’est pas nécessaire de prêter attention.<o:p></o:p>

    — Hi hi hi !<o:p></o:p>

    Je jette un œil discret sur son état, et m’aperçois qu’elle se moque des candidats, qui, il faut le reconnaître, chantent vraiment comme des casseroles, cette année. Mon pote Bénabar en prend d’ailleurs pour son grade, avec une interprétation de ses chansons pour le moins … approximative !<o:p></o:p>

    Un instant, je me dis que la chance de Bénabar réside sans doute en le fait que contrairement aux chanteurs morts qui doivent parfois se retourner dans leur tombe, lui, il est bel et bien vivant.<o:p></o:p>

    Hélas, il a peut-être la télé. Ou peut-être une femme enceinte qui l’oblige à écouter ce massacre jusqu’au bout ?<o:p></o:p>

    — Hi hi hi !<o:p></o:p>

    — Je crois bien qu’il n’y a que Bénabar qui peut chanter Bénabar, je fais, blasé.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

     

    Deuxième frustration.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Ce spectacle affligeant ne me fait pas rigoler ? Elle fait péter un choco. Miam miam, c’est trop bon, un choco à vingt-deux heures, avec les miettes qui tombent partout sur le canapé !<o:p></o:p>

    Là encore, je suis patient. Je me remets au boulot. Ou plutôt à un boulot qui n’a toujours pas commencé.<o:p></o:p>

    Changement de chapitre d’un doigt peu chocolaté sur les touches de la télécommande : spectacle affligeant d’une colonie de jeunes prisonniers, séquestrés dans un château dans lequel il est interdit de téléphoner en dehors des heures de tournage. Un gros chronomètre rouge semble couper court à toute communication qui tenterait de ruiner le budget 2006 en notes de téléphone vers l’étranger. Une fille pète les plombs parce qu’elle n’arrive pas à joindre sa famille qui semble l’avoir définitivement abandonnée à son triste sort. « J’ai besoin d’eux, ils me manquent … » Ben voilà. La ménagère de moins de cinquante ans va encore s’attendrir. Super ! Vive TF1 !<o:p></o:p>

    — C’est pas la fille que j’aime bien, ça ? je fais.<o:p></o:p>

    — C’est qui, la fille, que tu aimes bien ?<o:p></o:p>

    — Tu sais bien : celle qui joue de la guitare et qui fait artiste …<o:p></o:p>

    — Ah ! Si, c’est elle. Son copain, il n’a plus rien à foutre d’elle, il est même pas là quand elle l’appelle !<o:p></o:p>

    Effectivement. La petite déprimée s’en va se pendre devant les caméras.<o:p></o:p>

    Coupure au montage.<o:p></o:p>

    On la retrouve dans le confessionnal du Loft avec des grosses marques au cou et des grosses larmes de crocodile qui lui descendent sur les joues.<o:p></o:p>

    Il faut vraiment que je bosse, bordel. Jepeh  n’aura jamais son texte en avance !<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Troisième frustration.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le mari n’accroche pas à la séquence du confessionnal ? Qu’à cela ne tienne : ma femme fait péter le paquet de chips !

     

    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

     

    — Ah non ! Mimie ! On avait dit : pas le paquet de chips !<o:p></o:p>

    Quand je l’appelle Mimie, j’ai remarqué que je prends des gants. Avec ma femme, une attaque frontale peut être fatale. Il faut savoir la prendre. Donc, avec des gants : Mimie.<o:p></o:p>

    — Tu ne vas pas faire péter les chips après avoir mangé tout ce que tu as mangé, quand même ?<o:p></o:p>

    — Hé ! Je n’en ai pas mangées, aujourd’hui !<o:p></o:p>

    Evidemment. Elle est facile, celle-là. Si elle n’a pas eu sa dose de cochonnerie aujourd’hui, il va bien falloir qu’elle se l’administre de plein droit au dernier moment !<o:p></o:p>

    — Je te rappelle combien de temps a fait ton pot de Nutella ?<o:p></o:p>

    — Ah, j’ai pas fini de l’entendre, celle-là …<o:p></o:p>

    — Ah, ça, je peux te confirmer que tu n’as pas fini de l’entendre ! 850 grammes de Nutella à toi toute seule, en quatre soirs à la petite cuillère, moi, je dis que ça mérite un petit déplacement du livre des records …<o:p></o:p>

    — C’est le bébé qui réclame !<o:p></o:p>

    Mé oui, mé oui. Il a bon dos, le bébé.<o:p></o:p>

    — Je t’avertis : la prochaine fois qu’on voit le gynéco, je lui en parle, moi, de tes excès alimentaires ! Je vais lui en parler, de ton Nutella, tu vas voir ce qu’il en dit !<o:p></o:p>

    Elle ouvre le paquet et m’en propose poliment :<o:p></o:p>

    — T’en veux ?<o:p></o:p>

    Je ne répondrai pas cette provocation.<o:p></o:p>

    — Tu vas faire du sport, après la naissance ?<o:p></o:p>

    — Je ferai un régime.<o:p></o:p>

    Tout est normal. En prévision d’un régime futur qui sera sans doute reporté à la fameuse date de la saint Glinglin, on peut s’autoriser tout ce que l’on veut. Rien de bien étonnant là-dedans.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    — Ils sont en stage de réinsertion, les jeunes de la Star Ac, cette année ?<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Quatrième frustration.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Mon ordinateur fait bip bip, et la batterie dit qu’elle se sent faible. Mon écran s’éteint et mes paupières commencent à tomber.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Pourquoi faut-il qu’il y ait des jours où tout semble aller de travers ?

     

     

     

     

     

    <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Horemheb
    Mercredi 20 Septembre 2006 à 18:49
    Pour l'anecdote, presque toute la promo de l'ann?derni? a ? pri?par Universal d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte...

    Sinon, je te trouve dur avec ta femme... C'est exigeant un b? qui pousse :) Lui faut sa dose de Nutella, oblig?!
    2
    charliebregman
    Mercredi 20 Septembre 2006 à 21:48
    Evidemment, entre cacaopathes, on est solidaire, pas vrai ?!
    3
    visiteur_fullmetalgi
    Vendredi 5 Janvier 2007 à 19:09
    Ah... oui... paix ?otre ?, la Star Ac' est un m?cament anesth?ant, et qui agit en profondeur dans les neurones. Ce n'est malheureusement pas sans douleur, car c'est par la voixauditive que cela passe... aouch.
    Est ce vraiment une chance pour B?bar que d'?e vivant ? Nul doute que s'il pouvait ?ter ce massacre de ce qui lui aura valu tant de travail, il n'en sera que plus heureux.
    Mais bon, dites ?otre femme que parfois, il est bon de se d?ndre et d'avoir un QI superficiel... Comme lorsque l'on attend dans une salle d'attente avec des magazines peoples. Mais il para?que cela plait aux jeunes ! Alors, comme dirait votre ami B?bar : Qu'est ce que tu voulais qu'on leur dise ?
    4
    charliebregman
    Vendredi 5 Janvier 2007 à 20:53
    Fullmetalgirl -> Ce n'est effectivement pas sans douleur, et je crains que les d?ts, c?spectateur comme c?apprentis stars, soient irr?rsibles ...

    Pour me d?ndre, je pr?re d'ailleurs largement la presse people. Regarder une ?ssion de la Star'Ac avant de passer devant le dentiste ne me calmerait pas beaucoup, je crois !

    Autre chose : sur mon blog, le TUtoiement est obligatoire :o)
    (je ne tiens pas ?inir comme les trentenaires ?ettre en quarantaine !)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :